l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(Guineenews.org)Alpha Condé – Mamadou Sylla L’argent, le nerf de la guerre…

 (Guineenews.org)Alpha Condé – Mamadou Sylla  L’argent, le nerf de la guerre…

Il y a juste quelques semaines, le nouveau chef de file de l’opposition guinéenne, Mamadou Sylla, tressait des couronnes au président Alpha Condé, qui a reconnu son statut au lendemain de son investiture à la présidence de la république au mois de décembre dernier. Mais, ne dit-on pas après la pluie, le beau temps ? Le budget de l’institution chef de l’opposition n’est toujours pas tombé dans l’escarcelle de l’homme d’affaires reconverti en politique. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ce samedi 10 avril, à l’occasion de la conférence mensuelle organisée par son cabinet, Mamadou Sylla a rompu leurs “liens d’amitié” en accusant le président de la République d’avoir bloqué son budget alors qu’il a un bureau à entretenir. Ce qui annonce un possible divorce entre les deux “amis” de circonstance.

Dans sa sortie médiatique quelque peu ratée, le député Mamadou Sylla n’a pas digéré le blocage de son budget. « Jusqu’à présent, dit-il, je n’ai rien reçu comme budget. C’est un refus de la part du président qui fait tout en fonction de son humeur. Il a tout centralisé à son niveau. Vous voyez, non comment il a traumatisé tous ses ministres, c’est quelqu’un qui ne sait pas comment s’y prendre parce qu’il n’a jamais géré administrativement, il n’a jamais été même un chef de quartier. Il ne connaît que la politique dans sa vie.”

Une sortie qui annonce déjà la couleur des relations entre le patron de Sékhoutoureya et le chef de file de l’opposition, fabriqué par le régime lui-même. Plus loin, le président de l’Union démocratique de Guinée -UDG- estime que le chef de l’Etat ne connaît pas la gestion administrative. “On lui donne à gérer un grand pays comme la Guinée. Comme il ne s’y connaît pas trop, il doit au moins écouter les gens. Les cadres qui l’entourent connaissent bien la gestion de l’administration. Actuellement, il a fait que tout le monde a peur de lui. Il fait comme ‘’Dadis Show’’. Mais il doit savoir qu’il est en train de griller ses bonus, parce que c’est quelqu’un qui est dans ses 80 ans », tacle le député.

Seulement, sans le savoir peut-être, Mamadou Sylla s’est jeté dans la gueule des loups. La réaction au sein du RPG/AEC ne va pas tarder pour tenter de recadrer l’homme d’affaires de Dixinn Bora.

Désormais, la guerre est engagée entre les deux camps. Il reste à savoir qui d’entre eux la gagnera. Seulement Mamadou Sylla ne devrait pas oublier que le président Alpha Condé est un “bon boulanger” qui sait bien manier la farine et l’eau. Le chef de l’Etat guinéen est décrit comme un homme politique, patient et qui sait attendre le moment opportun pour se venger car sachant bien que la vengeance se mange froid.

En attendant que l’argent attribué à l’institution chef de file de l’opposition ne soit débloqué, les opposants –dont la plupart s’étaient opposés au scrutin référendaire et législatif du 22 mars 2020 qui s’étaient empressés à rejoindre les rangs de Mamadou devraient garder leur mal en patience.

Car là où Cellou Dalein, ancien chef de file de l’opposition, n’a pas réussi avec sa quarantaine de députés, Mamadou Sylla le réussira-t-il avec seulement quatre députés ? L’histoire nous édifiera dans les jours, semaines et mois à venir.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post