224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(Monde.fr)Armin Laschet, candidat des conservateurs allemands à la chancellerie.

 (Monde.fr)Armin Laschet, candidat des conservateurs allemands à la chancellerie.

Le président de la CDU, probable candidat à la succession d’Angela Merkel, ne suscite guère l’enthousiasme dans un camp divisé.

Markus Söder ne briguera pas la succession d’Angela Merkel. « Les dés sont jetés : Armin Laschet est le candidat de l’Union [CDU-CSU] à la chancellerie » , a déclaré le chef de la « petite » CSU bavaroise, mardi 20 avril, depuis Munich. « J’ai téléphoné à Armin Laschet et je l’ai félicité », a ajouté Markus Söder, promettant de soutenir ce dernier « sans rancune et de toutes ses forces » dans la perspective des élections législatives du 26 septembre.

Quelques heures après la décision du comité exécutif de la CDU de soutenir son président, Armin Laschet, comme candidat à la chancellerie, le ralliement de Markus Söder était attendu. Lundi, lui-même avait déclaré qu’il se rangerait à la décision de la CDU. Ce qu’il a donc fait, mardi midi, mettant fin à dix jours de duel fratricide entre les deux « partis frères » de la droite allemande en difficulté dans les sondages et rattrapés par les affaires après que plusieurs de leurs élus eurent été accusés d’avoir touché des centaines de milliers d’euros de commission pour avoir servi d’intermédiaires entre des fabricants de masques et les autorités.

A cinq mois des élections législatives du 26 septembre, les conservateurs allemands ont donc enfin un candidat. Et, comme cela a toujours été le cas – sauf à deux reprises en 1980 et en 2002 –, c’est donc le président de la « grande » CDU, représentée dans quinze des seize Länder, et non celui de la « petite » CSU, qui n’existe qu’en Bavière, qui briguera le poste de chancelier fédéral.

Mais pour cette campagne inédite – c’est la première fois qu’un chancelier sortant ne se représente pas –, Armin Laschet part avec un gros handicap. Dans son propre parti, plusieurs poids lourds souhaitaient en effet que Markus Söder, beaucoup plus populaire, soit leur chef de file. Lors du vote organisé dans la nuit de lundi à mardi, neuf membres du comité exécutif de la CDU ont ainsi voté pour le dirigeant bavarois, tandis que six se sont abstenus. Avec 31 voix en faveur de sa candidature, Armin Laschet l’a certes emporté, mais sa victoire est tout sauf un plébiscite.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post