l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(Reseauinternational)Covid-19 – Les Africains parlent aux Occidentaux

 (Reseauinternational)Covid-19 – Les Africains parlent aux Occidentaux

Très chers Occidentaux,

J’ai appris avec effroi que vous n’étiez, pour la plupart d’entre vous, pas du tout disposés à vous protéger et protéger vos anciens avec les moyens qui vous sont gracieusement offerts par vos gouvernements respectifs et l’Union européenne.

Si je me sens tant affecté, c’est d’abord que les chiffres de la maladie chez vous sont affolants. Je viens de lire que la maladie a fait quasiment 150 millions de malades, et vu que pour cette fois nous, Africains sommes relativement épargnés, je suis obligé de constater qu’il y a urgence en la demeure chez nos voisins, donc chez vous.

Comprenez de ce fait mon étonnement quant à votre négationnisme vis à vis de cette « pandémie » mondialement reconnue, qui, si vous la laissez proliférer, risque d’emporter l’humanité. Je vous saurais dès lors gré de faire acte de responsabilité, d’honneur et d’humanité, protégez-vous, pour nous protéger nous aussi, et le vaccin est la seule et unique solution qui puisse nous permettre de revivre comme avant, dans la paix et l’allégresse.

Ne vous souciez pas tant que, nous autres, sans dents et pour la plupart dépourvus jusqu’à notre humanité, n’ayons point accès à votre (vos) sésame(s). Rappelez-vous que ce mal farouche est freiné chez nous par le soleil et notre qualité de vie déjà fort déplorable ; je dois vous l’avouer, le coronavirus chez nous, c’est comme marcher dans une marre d’eau souillée, autant dire que c’est notre pain quotidien.

Si je vous écris si précipitamment en ces moments troubles, c’est que contre toute attente, les vaccins que vous rechignez à recevoir déferlent actuellement sur notre continent. Au courant de votre inconsidération quant à votre rôle de gardien, pilote et civilisateur de l’humanité, je me suis hâté de vous faire ce mot, pour vous demander de garder vos vaccins pour vous, non pas que nous n’en voulions pas, mais il va de soi qu’il serait primordial de soigner d’abord les malades, avant de s’occuper des bien portants, ou asymptomatiques selon le jargon qu’il vous sied.

Soyez ainsi d’abord chaleureux avec vous-même, vaccinez-vous pour atteindre l’immunité collective chez vous, 70, 90 voire 100%, le sort de l’humanité est entre vos mains, et de l’utilisation de tous les moyens qui sont à votre disposition pour endiguer cette maladie dépend notre futur à tous.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post