224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(Reseauinternational)Russie – À quoi ressemble un « étirement »

 (Reseauinternational)Russie – À quoi ressemble un « étirement »

par Andrei Martyanov.

Andrei Raevsky (The Saker) a fait une observation opérationnelle-stratégique astucieuse en notant que :

« Je peux spéculer sur une option intéressante : le véritable objectif de ces mouvements pourrait être de forcer les Ukrainiens à maintenir des forces stationnées le long de la côte pour tenter d’empêcher un assaut amphibie russe (même si je ne crois pas qu’une quelconque combinaison de forces ukrainiennes puisse y parvenir). Plus il y a de forces qui gardent la côte, moins il y a de forces disponibles pour une attaque sur le Donbass. De plus, puisque les Ukies (et les États-Unis+OTAN) peuvent facilement suivre ces navires, les Russes pourraient décider de les faire défiler le long de la côte ukrainienne afin de a) laisser les Ukrainiens deviner où le débarquement supposé pourrait avoir lieu et b) avoir ces forces prêtes à soutenir une poussée de la RPL ou de la RDP ou même de la Russie vers Mariupol et au-delà (Nikolaev, Odessa) ».

Vous pouvez maintenant voir à quoi cela ressemble, en observant comment 4 BDK (grands navires amphibies) des flottes de la mer Baltique et de la mer du Nord ont traversé le Bosphore hier en direction de la mer Noire.

Ces navires sont de la bonne vieille classe Ropucha (pr.775) de l’époque soviétique (beaucoup d’entre eux ont été construits en Pologne) et sont capables de transporter une variété de véhicules blindés allant des tanks aux APC et plus de 300 personnes de l’infanterie de marine. Ainsi, si l’on ajoute ces véhicules à la composante amphibie organique déjà importante de la mer Noire, à laquelle s’ajoutent une dizaine de péniches de débarquement rapide de classe Serna, on peut dire que les forces de l’armée de l’air et de l’armée de terre de la mer Noire sont bien plus nombreuses. Vous voyez l’idée : la Russie peut débarquer, si nécessaire, au moins une brigade complète de marines n’importe où le long de la côte de la mer Noire et l’Ukraine est certainement obligée de réfléchir à ce qu’elle doit faire et aux forces qu’elle doit affecter le long de sa côte pour au moins retenir cette force pendant un certain temps.

Tous ces déploiements sont effectués par la Russie afin d’écarter de Kiev toute pensée idiote de la part de ceux qui dirigent l’Ukraine et de s’assurer qu’ils ne tentent aucune action sur le Donbass. Certaines personnes vont plus loin et proposent même que la Russie, en fait, a tout en place pour résoudre le problème de l’Ukraine une fois pour toutes. Oui, c’est vrai, la Russie a suffisamment de forces pour se débarrasser de l’État ukrainien proto-nazi, mais le fera-t-elle ? Je ne sais pas, mais c’est une option que les gens à Kiev considèrent comme pas entièrement improbable, donc elle reste active et contribue à la confusion stratégique de l’Ukraine (non pas qu’ils aient jamais résidé en dehors de cet état confus), ce qui joue en faveur du Donbass.

De toute évidence, la puissante Albion, après que l’administration Biden a rappelé deux DDG de l’US Navy de leur déploiement en mer Noire, a décidé de montrer que Londres compte toujours et la Royal Navy a annoncé qu’elle enverrait deux destroyers Type 45 et une frégate Type 23 en mer Noire, dans une apparente démonstration de soutien au régime ukrainien :

« Selon le Sunday Times, des navires de guerre de la Royal Navy feront route vers la mer Noire le mois prochain, dans un contexte de tensions croissantes entre l’Ukraine et la Russie. Citant des sources navales haut placées, le journal a déclaré que le déploiement avait pour but de montrer la solidarité avec Kiev et les alliés de l’OTAN. Un destroyer de type 45 armé de missiles anti-aériens et une frégate anti-sous-marine de type 23 quitteront le groupe opérationnel de la Royal Navy en Méditerranée et se dirigeront vers la mer Noire en passant par le Bosphore, selon le rapport ».

Les frégates de type 23 sont les bonnes vieilles bêtes de somme de la Royal Navy et sont principalement utilisées dans le cadre de la lutte anti-sous-marine, étant donné qu’elles sont équipées de bons vieux Harpoons (8 au total) et de missiles Sea Ceptor AD, censés être capables de repousser les « attaques par saturation » de missiles anti-navires super-soniques. Le Type 45, qui est une classe de destroyers beaucoup plus récente, porte les mêmes Harpoons (8 au total) et est connu pour être un navire de défense aérienne dédié portant le complexe Aster AD. Il s’agit donc d’une autre itération (européenne) des DDG de la classe Arleigh Burke de la marine américaine, mais avec une charge de missiles AD inférieure. La Russie tremble de peur et envoie des courriers diplomatiques à Londres en suppliant constamment de rappeler cette terrifiante puissance navale britannique (clin d’œil). Personnellement, je pense que Londres, en envoyant ces deux navires en mer Noire, veut simplement rappeler à tout le monde qu’elle existe toujours et qu’elle est d’une certaine manière pertinente dans un jeu géopolitique auquel se livrent les trois géants que sont les États-Unis, la Chine et la Russie. Vous savez, l’histoire glorieuse, les douleurs fantômes d’un empire perdu et la grandeur. Eh bien, vous voyez ce que je veux dire. Moscou est « impressionné », non.

Alexander, en tant qu’analyste et journaliste britannique, a un meilleur aperçu de la pensée britannique. Alors, écoutez son excellente description des raisons britanniques.

Je suis heureux qu’Alexander mentionne la guerre de Crimée et son histoire, ainsi que Tennyson (ou Iron Maiden, selon les préférences) et la Brigade légère. Profitez de sa voix depuis le Royaume-Uni.

source : https://smoothiex12.blogspot.com

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post