l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(forbes.fr)Rencontre de l’OpenLab, le lab de Huawei.

 (forbes.fr)Rencontre de l’OpenLab, le lab de Huawei.

Cette série de chroniques poursuit son chemin dans le monde de l’innovation et des labs. Aujourd’hui nous partons à la visite de l’OpenLab français de Huawei, un centre d’innovation qui propose aux partenaires de l’entreprise une plateforme ouverte et collaborative.

Selon Weiliang Shi, Président de Huawei France, « l’objectif de l’OpenLab est de mettre à disposition de nos partenaires et clients un espace au sein duquel ils peuvent inventer et tester leurs innovations grâce aux briques technologiques de Huawei ».

L’OpenLab permet non seulement à Huawei de présenter son savoir-faire autours de 4 grandes thématiques (ville intelligente, véhicule connecté, commerce de détail intelligent et santé connectée), mais également de co-innover en proposant à ses partenaires un espace au sein duquel ils peuvent inventer et tester leurs solutions à l’aide des outils technologiques mis à leur disposition.

Des six familles de Labs observées par ailleurs dans ma chronique Et si vous mettiez en place un lab dans votre entreprise ?, l’OpenLab de Huawei se situe à mi-chemin entre une plateforme d’innovation résolument ouverte et une fonction de vitrine connectant l’entreprise – et ses solutions – à son écosystème. Linda Han nous en offre une visite guidée.

Linda Han, pouvez-vous vous présenter ?

J’ai rejoint Huawei en 2007. Après avoir occupé plusieurs postes de direction au sein de filiales africaines du groupe, j’ai été nommée en septembre 2019 Vice-Présidente des Affaires Publiques et Déléguée Générale de Huawei en France. L’une de mes missions, incarnée ici par l’OpenLab, consiste à tisser des liens de confiance entre Huawei et les entreprises françaises.

Plus largement, je suis chargée de renforcer nos relations avec l’ensemble de l’écosystème français, qu’il s’agisse des institutions, des entreprises partenaires, de nos fournisseurs, des start-ups ou des acteurs académiques et culturels du pays.

Qu’est-ce que l’OpenLab ?

L’OpenLab de Huawei se définit à la fois comme une vitrine technologique et comme un centre d’incubation permettant de collaborer avec nos clients sur la création de solutions industrielles personnalisées. Plus largement, le rôle de l’OpenLab consiste à développer, aux côtés de nos partenaires français et européens, un écosystème industriel propice à l’invention de nouvelles solutions à impact.

Les demandes de nos clients sont diverses et de plus en plus complexes. Ils ont besoin d’une plateforme ouverte dans son organisation, équipée d’outils industriels innovants, et capable de créer des solutions sur mesure. C’est la raison d’être de l’OpenLab. Vous trouverez dans ce laboratoire des démonstrations autours de la ville intelligente, de la voiture et du commerce connectés, et de la télémédecine. Ces démonstrations sont amenées à évoluer avec le temps, car elles sont le fruit de coopérations.

L’OpenLab français est un espace de 1 000 mètres carré qui a été inauguré à Paris en 2018. C’est l’un des 23 OpenLab établis par Huawei dans le monde et le 2ème en Europe, après celui de Munich. Ces 23 OpenLab fonctionnent en réseau. Ils partagent leurs avancées et leurs expériences au service de nos partenaires.

Comment fonctionne-t-il ?

L’OpenLab réunit une équipe permanente de 6 experts soutenue par des collaborateurs de Huawei France choisis en fonction des projets à réaliser. Depuis l’inauguration en 2018, ce sont plus de 50 projets qui ont été menés à bien et plus de 40 entreprises qui ont pu tester, sur place, leurs « Proof of Concept ». En outre, une centaine de visites et une dizaine d’événements sont organisés chaque année.

Comme son nom l’indique, l’OpenLab fonctionne de façon résolument ouverte. Les projets sont menés main dans la main avec nos partenaires. Ils se divisent selon 5 étapes : définition de la solution technologique, principes de la coopération, développement de la solution, go-to-market et business plan.

En ce qui concerne la gestion de projet proprement dite, l’OpenLab s’organise en 5 zones qui fonctionnent en synergie et ont été pensées pour réussir la transition digitale de nos clients. On distingue un centre de démonstration industriel, une zone de co-innovation, un centre de développement de solutions, un centre de coopération « partenaires » et une plateforme de vérification de l’intégration des solutions.

Plus concrètement, des ateliers avec nos partenaires sont mis en place afin de mieux cerner la problématique à surmonter. Cette première étape nous permet d’évaluer notre capacité de réponse et de définir en commun un plan d’action. Une fois que nous sommes d’accord sur la marche à suivre et sur l’objectif, nous donnons à notre partenaire l’accès à l’OpenLab, à ses ressources et à ses infrastructures.

Ainsi, le premier espace de l’OpenLab, dédié à la ville intelligente, présente un large écran de contrôle conçu avec l’entreprise hollandaise Geodan : le « Amsterdam Smart City Dashboard ». C’est une carte interactive qui utilise les open data fournies par la ville d’Amsterdam dans l’objectif de faciliter la prise de décision à l’échelon local. Elle se concentre sur 3 aspects : circulation et transport, consommation énergétique et environnement de vie.

Quelle est sa raison d’être ?

L’objectif final de l’OpenLab réside dans une volonté de créer aux côtés de nos partenaires un écosystème industriel, solide et compétitif, et de développer conjointement avec eux des solutions qui viennent répondre à leurs besoins ou à ceux de nos clients communs.

L’OpenLab, c’est aussi une vitrine qui vient démontrer que Huawei s’inscrit dans un maillage français et européen, un maillage qui s’exprime au travers de projets concrets, développés en collaboration avec des entreprises locales.

Quelles sont les premières réalisations ? Les premiers succès observés ?

L’OpenLab se divise en 4 ateliers : ville intelligente, abordé précédemment, véhicule connecté, commerce de détail intelligent et santé connectée.

En 2018, Stellantis (ex Groupe PSA) déployait « Connected Vehicle Modular Platform ». Cette plateforme est opérée par le constructeur afin d’offrir les meilleurs services aux utilisateurs, en fonction de forfaits, avec par exemple, en Europe : la gestion de la connectivité des véhicules, le management des mises à jour, les appels d’urgence, l’assurance connectée, la gestion de flotte, le suivi des besoins de maintenance de véhicule. L’OpenLab accueille l’un de ses véhicules car CVMP repose sur les solutions Entreprise de Huawei : plateforme IoT, Cloud Computing et gestion du Big Data.

Le troisième atelier s’intéresse au commerce connecté. Dans les petites et grandes surfaces, la gestion des étiquettes en papier nécessitent un entretien manuel souvent long et fastidieux. Les étiquettes électroniques de gondole présentées à l’OpenLab facilitent cette mise à jour. Conçues par Huawei et plusieurs de ses partenaires, elles s’appuient sur un réseau sans fil  issu d’une convergence entre des réseaux Wi-Fi et RFID.

L’OpenLab accueille un dernier pôle dédié à la santé. Plusieurs projets sont exposés à commencer par une solution de diagnostic assistée par intelligence artificielle. Elle est capable de conduire autant d’analyses en une journée que les méthodes traditionnelles en une semaine, un élément capital qui pourrait résoudre la situation de pandémie actuelle. Il y a également un dispositif d’échographie à distance pensé pour adresser la problématique des déserts médicaux : l’infirmière place un bras robotisé sur le ventre de la patiente tandis que la doctoresse analyse les résultats en contrôlant le bras en temps réel et en communiquant avec la patiente par visioconférence.

Quelles sont vos fiertés avec cet OpenLab ? Des difficultés ou questionnements ? Avez-vous des KPI ?

Notre plus grande fierté réside dans les projets que je viens de présenter. Ils témoignent de la synergie de compétences que nous avons réussie à établir avec nos partenaires. À ce jour, une vingtaine d’entreprises ont été accueillies à l’OpenLab. Leur satisfaction ainsi que notre capacité d’innovation conjointe constituent nos principaux KPI.

A titre d’exemple, j’aimerais citer l’accord que nous avons signé en mars 2020 à l’OpenLab de Paris avec Schnell, une entreprise technologique allemande. Ce partenariat permet à Huawei de proposer sa première solution réseau dédiée au secteur de la santé basée sur la LiFi, une technologie sans fil qui utilise la lumière. Concrètement, cette solution permet de transmettre des données à des vitesses fulgurantes entre plusieurs appareils dans le milieu exigeant de l’hôpital.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post