224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)Canada: les dockers du port de Montréal en grève illimitée.

 (rfi.fr)Canada: les dockers du port de Montréal en grève illimitée.

Depuis ce lundi 26 avril, les 1 000 dockers du port de Montréal sont en grève illimitée. Sans convention collective depuis plus de deux ans, ils dénoncent les modifications de leur horaire de travail imposées par leur employeur. C’est la deuxième fois en moins d’un an qu’un conflit de travail empêche l’arrivée de marchandises en provenance des quatre coins du monde. Cette fois-ci, le gouvernement de Justin Trudeau vient de déposer un projet de loi pour obliger les grévistes à reprendre le travail, et les deux parties à négocier une entente. Publicité

Avec notre correspondante à Montréal, Pascale Guéricolas

Plutôt qu’une loi forçant le retour au travail, Yves-François Blanchet, le chef du Bloc québécois dans l’opposition, suggère une implication du Premier ministre Justin Trudeau dans les négociations entre l’employeur et les dockers. « La loi spéciale n’est pas une solution, dénonce-t-il. Et il faut éviter une loi spéciale nuisible. »

Déjà, des importateurs font débarquer leurs marchandises au port d’Halifax à 12 heures de route de Montréal. D’autres s’inquiètent de voir leurs conteneurs coincés sur des navires. C’est le cas de Sandra Blouin de Farinex, dont les clients attendent des ingrédients pour leur production alimentaire. « Pour les boulangers pâtissiers ou les chocolatiers, ce sont des produits spécifiques qui n’arriveront pas rapidement », explique-t-elle.

En temps de pandémie, ces retards dans les livraisons risquent de fragiliser encore l’économie québécoise et canadienne, très dépendante des importations, selon plusieurs experts.

► À lire aussi : Covid-19 au Canada: l’Ontario durcit et prolonge son confinement

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post