l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Début d’un dégel diplomatique entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

 (rfi.fr)Début d’un dégel diplomatique entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

Une certaine détente semble se dessiner entre l’Iran et l’Arabie saoudite après plusieurs années de tensions extrêmes entre les deux pays, qui s’opposent en Syrie, en Irak ou encore au Yémen. Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a salué les déclarations du prince héritier saoudien, qui a déclaré mardi 27 avril que Riyad souhaitait avoir de bonnes relations avec l’Iran. Mohammad Ben Salman avait ajouté que l’Arabie saoudite « travaillait avec ses partenaires pour trouver des solutions au comportement négatif de l’Iran ».

Jusque-là, Riyad avait toujours dénoncé ce qu’il appelait le rôle déstabilisateur de l’Iran dans la région et affirmait que tout dialogue était inutile. « L’Iran salue le changement de ton de l’Arabie saoudite », a réagi Saïd Khatibzadeh, en ajoutant que les deux pays pouvaient commencer une nouvelle phase d’entente et de coopération pour la paix et la stabilité dans la région.

Des discussions secrètes ont même eu lieu entre les responsables des deux pays en avril à Bagdad. L’Irak joue en effet la médiation entre Téhéran et Riyad.

Ces nouveaux signes de détente interviennent alors que les négociations nucléaires entre l’Iran et les grandes puissances à Vienne semblent progresser pour la levée des sanctions américaines. Cela intervient aussi alors que les États-Unis ont opéré un changement dans leur politique régionale en prenant certaines distances avec l’Arabie saoudite. Ce qui explique sans doute cette nouvelle donne dans la région.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post