224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(Guineenews.org) Séisme à Bangouya : par peur d’une réplique, les habitants dorment à la belle étoile (maire)

 (Guineenews.org) Séisme à Bangouya : par peur d’une réplique, les habitants dorment à la belle étoile (maire)

Le tremblement de terre est devenu très récurrent et inquiétant à Bangouya, une sous-préfecture de Kindia, située à environ 135km de la capitale Conakry. Le neuvième séisme qui a touché six des vingt-deux districts de Bangouya, a été enregistré le mardi dernier. Les habitants, par peur d’une nouvelle réplique passent aujourd’hui la nuit à la belle étoile. (photo d’archives)

Joint au téléphone par Guinéenews, Seydouba Khatia Camara, le maire de la commune rurale de Bangouyah exprime ses inquiétudes : « nous avons très mal vécu ce tremblement de terre parce que ce sont des choses indésirables. Avant-hier matin à 7 heures 4 minutes, c’était la huitième fois et la neuvième fois s’est produite à 20 heures 11 minutes. L’épicentre du séisme se trouve dans le district de Warahalan dans le secteur de Lambafoula. Au début, on accusait l’inondation, mais suite à la venue de la mission de la direction nationale des Mines et Géologie, des sismologues, après le constat, ont élaboré un rapport nous indiquant l’épicentre. D’ailleurs, un poteau a été planté dans le secteur de Lambafoula et nous-mêmes, avons constaté effectivement que ce qu’ils ont conclu, c’est la vérité.

Le tremblement de terre se passe dans cinq districts, il s’agit de Warahalan, Damouya, Bangouya, Khatiya, Miyaya et une partie de Similiyah sur les 22 districts. Avant-hier, tous les habitants ont passé la nuit à la belle étoile. Car, à chaque moment, ils pensaient que le tremblement de terre pouvait se reproduire. On ressent plus fort le tremblement de terre à l’intérieur des maisons qu’à l’extérieur. 

Hier matin, nous avons constaté les fissures sur le sol, ce qui est incroyable, mais aussi sur les vieux bâtiments de plus de 25 ans.

Monsieur le sous-préfet et moi-même avons écrit aux autorités. C’est suite à cela qu’il y a eu une mission qui a fait le point de la situation. Aujourd’hui, notre gros problème, c’est que nous ne savons pas ce qui peut advenir demain. Si l’Etat ne se tourne pas vers nous en procédant à l’évacuation des personnes qui sont autour de l’épicentre du tremblement de terre, nos inquiétudes restent très grandes. »

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post