224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(01net.com)Joe Biden libère TikTok, WeChat et Alipay des bannissements de Donald Trump

 (01net.com)Joe Biden libère TikTok, WeChat et Alipay des bannissements de Donald Trump

Le président américain vient de signer un décret annulant les bannissements de TikTok, WeChat et Alipay signés par son prédécesseur au nom de la sécurité nationale. À la place, Joe Biden souhaite enquêter sur les liens entre ces applications et des puissances étrangères. 

TikTok, WeChat et Alipay sont (presque) sortis de l’enfer. Bannis par l’ancien président américain Donald Trump, ces applications chinoises devaient initialement être retirées des magasins d’applications aux États-Unis, voire bloqués sur le territoire. Ces bannissements avaient été bloqués par des juges locaux, ce qui avait permis à TikTok et WeChat et Alipay de mieux s’en sortir que d’autres groupes chinois comme Huawei. Le fantôme de Donald Trump continuait malgré tout de rôder.  

En signant un nouveau executive order, Joe Biden vient de révoquer les bannissements de son prédécesseur. Les trois applications chinoises n’ont plus besoin de la justice pour continuer d’exister aux États-Unis. 

Une enquête à la place

Cependant, Joe Biden ne compte pas se contenter de ne rien faire. Le locataire de la Maison Blanche a chargé son ministère du Commerce d’enquêter sur les liens entre TikTok, WeChat, Alipay et les gouvernements étrangers, pour ne pas dire Pékin. Si un fait grave était avéré, Joe Biden pourrait revenir sur sa décision. Donald Trump indiquait avoir des preuves, mais ne les avait jamais partagées. 

A découvrir aussi en vidéo :https://www.dailymotion.com/embed/video/x7vinqm?api=postMessage&apimode=json&autoplay=false&embed_index=1&id=f3ba013bc20d0ec&mute=true&origin=https%3A%2F%2Fwww.01net.com&pubtool=cpe&queue-autoplay-next=true&queue-enable=true&ui-highlight=false

Depuis le début du mandat Biden, de nombreuses entreprises chinoises ciblées par Donald Trump sont sorties d’affaire. Reste une inconnue : Huawei. Pour l’instant, le géant chinois du smartphone et des télécoms reste au même point, à savoir complètement banni. 

Ibrahima Bah

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post