l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Migrants afghans: la France annonce à son tour la suspension des expulsions.

 (rfi.fr)Migrants afghans: la France annonce à son tour la suspension des expulsions.

La France a annoncé ce jeudi 12 août avoir suspendu depuis juillet les expulsions de migrants vers l’Afghanistan. Un sujet qui reste polémique au sein de l’Union européenne. Publicité

La France a annoncé ce jeudi avoir suspendu depuis le début du mois de juillet les expulsions de migrants vers l’Afghanistan, en raison des combats entre les talibans et les forces pro-gouvernementales. La même décision a été prise par l’Allemagne et les Pays-Bas mercredi, alors que l’avancée rapide des talibans provoque des déplacements de population. Les deux tiers du pays sont désormais entre leurs main.

Alors que le gouvernement de Kaboul avait appelé à suspendre pour trois mois ces expulsions, six pays de l’UE, dont l’Allemagne et les Pays-Bas, avaient pourtant écrit une lettre le 5 août à la Commission européenne pour lui demander de ne pas suspendre les expulsions de migrants afghans déboutés de leur demande d’asile.

► À lire aussi : Migrants afghans: l’Allemagne et les Pays-Bas suspendent les expulsions

10% des demandeurs d’asile en Europe 

Ces États membres expliquaient leur position en disant craindre que la suspension des expulsions provoque un afflux de réfugiés en Europe. Les Afghans représentent plus de 10% des 400 000 demandes d’asile au sein de l’Union européenne. Un quart de ces demandes d’asile a été déposé en France en 2020.

Selon un responsable européen, depuis le début de l’année 2021, 1 200 personnes ont été renvoyées de l’UE en Afghanistan, dont 1 000 qualifiées de « volontaires » au départ, les 200 autres ayant été « forcées » à partir. Les talibans ont lancé début mai une offensive tous azimuts contre les forces afghanes, à la faveur des opérations de retrait définitif des forces internationales d’Afghanistan, prévues pour s’achever fin août.

Ils ont pris ce jeudi la ville stratégique de Ghazni, à 150 km au sud-ouest de Kaboul, et se rapprochent dangereusement de la capitale de l’Afghanistan après s’être emparés en quelques jours de l’essentiel de la moitié nord du pays.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post