l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Afghanistan: Washington cherche des points de chute pour ses collaborateurs.

 (rfi.fr)Afghanistan: Washington cherche des points de chute pour ses collaborateurs.

Les États-Unis ont mené des discussions secrètes avec plusieurs pays pour accueillir temporairement leurs collaborateurs afghans, menacés de mort par le futur régime taliban. Alors que la capitale, Kaboul, tombait dimanche 15 août 2021 sous leur coupe, trois pays ont proposé leur aide. Publicité

Avec notre correspondant dans les Balkans, Laurent Rouy

L’Albanie, le Kosovo et la Macédoine du Nord sont prêts à accueillir provisoirement les civils afghans ayant travaillé avec les États-Unis, et à qui Joe Biden a promis un visa.

Cette évacuation est un casse-tête. Il y a cinq jours, on apprenait que Washington menait des pourparlers frénétiques avec plusieurs pays pour faire transiter ces civils afghans.

Employés, avec leurs familles… Le nombre de visas à accorder avoisinerait les 80 000, et le temps manque. Les États-Unis prévoiraient l’envoi en urgence de 1 000 agents consulaires au Qatar pour traiter ces dossiers.

Malgré la bonne volonté de l’Albanie, du Kosovo et de la Macédoine du Nord, il n’est pas sûr que le problème soit réglé, d’abord parce que les capacités d’accueil de ces pays sont limitées, et ensuite parce que Kaboul étant tombé beaucoup plus vite que prévu, il n’est pas sûr que Washington ait le temps matériel d’évacuer tout ce monde.

→ Lire aussi : Chaos, confusion et panique à l’aéroport et dans Kaboul

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post