l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Cambodge: un leader syndical condamné pour ses propos sur la frontière vietnamienne.

 (rfi.fr)Cambodge: un leader syndical condamné pour ses propos sur la frontière vietnamienne.

Au Cambodge, un dirigeant syndical, opposant notoire du gouvernement de Phnom Penh, a été condamné ce mercredi 18 août 2021 à deux ans de prison pour « incitation à la haine ». C’est la conclusion d’un procès très politique. Rong Chhun avait tenu des propos controversés concernant le tracé de la frontière avec le Vietnam, un sujet polémique. Publicité

C’est pour avoir accusé le gouvernement d’irrégularités dans la redéfinition en cours de la frontière avec le voisin vietnamien du Cambodge, que Rong Chhun, chef de la Confédération cambodgienne des syndicats, avait été arrêté.

Il estimait que le nouveau tracé était défavorable à son pays, et particulièrement à certains agriculteurs locaux qui auraient perdu des terres. En détention provisoire depuis août 2020, il est finalement condamné à deux ans de prison pour « incitation à la haine ».

La question des différents territoriaux avec le Vietnam est historiquement très sensible au Cambodge, et fréquemment utilisée par l’opposition pour reprocher au Premier ministre Hun Sen sa proximité avec le régime d’Hanoï.

Les voix dissidentes, muselées par le gouvernement, attisent depuis longtemps le sentiment nationaliste et anti-vietnamien pour critiquer le parti au pouvoir.

Deux autres militants, arrêtés lors de manifestations demandant la libération du syndicaliste, ont été condamnés à vingt mois de prison. Le trio devra régler la somme de 100 000 dollars à l’organisme officiel en charge des frontières.

Depuis les élections de 2018, lors desquelles l‘intégralité des sièges du Parlement a été conquise par le parti de M. Hun Sen, au pouvoir depuis 36 ans, le régime multiplie les arrestations contre les membres de l’opposition.

→ À relire : Rong Chhun, un imortant leader syndical cambodgien en procès

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post