224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)États-Unis la capitale Washington pourrait-elle devenir le 51e État américain(rfi.fr)

 (rfi.fr)États-Unis la capitale Washington pourrait-elle devenir le 51e État américain(rfi.fr)

Un projet de loi a été déposé pour transformer la capitale américaine en État, prévoyant d’accorder trois élus du Congrès à Washington, dont les habitants toujours été privés de représentation au Congrès dû au statut particulier de leur ville. Les premières auditions sur le texte ont eu lieu lundi 22 mars. C’est une réforme soutenue par Joe Biden et son camp. Les républicains les accusent de vouloir s’octroyer des élus supplémentaires. Mais pour les habitants, ce n’est que la réparation d’une injustice.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Dans quel autre pays les habitants de la capitale sont exclus du droit de vote ? Je n’en connais aucun », s’indigne Beth Callanan. Cette retraitée de Washington a planté des pancartes dans son jardin pour manifester sa colère contre le statut de la capitale fédérale.

« C’est injuste : on paye des impôts, mais notre voix ne compte pasC’est exactement ce qui a provoqué la révolution : ils refusaient de payer des impôts sans avoir de représentation au Parlement, poursuit-elle. On est des citoyens, on a le droit de voter et de décider comment l’argent de nos impôts doit être utilisé par le gouvernement fédéral ! »

Kevin, le mari de Beth, aimerait aussi que les autorités de la capitale fédérale aient le droit, comme dans n’importe quel État, de faire appel elles-mêmes à la garde nationale. « Lors des émeutes du capitole le 6 janvier, il a fallu passer par la Maison Blanche et le pentagone : la garde n’a été déployé que trois heures après l’intrusion au congrès », rappelle-t-il.

« Si on est opposé à une décision politique fédérale, on ne peut appeler personne », ajoute Beth, qui se dit confiante : elle pense que les démocrates parviendront à faire adopter le texte qui offrira le statut d’État à la capitale fédérale.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post