224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)RDC: Willy Bakonga, ancien ministre de l’Enseignement, condamné à trois ans de prison.

 (rfi.fr)RDC: Willy Bakonga, ancien ministre de l’Enseignement, condamné à trois ans de prison.

L’ex-ministre de l’Enseignement de RDC, Willy Bakonga, a été condamné à trois ans de prison dans la nuit de jeudi à vendredi. Son fils Joël Bakonga écope, lui, de six mois d’emprisonnement. C’est le verdict prononcé par la chambre répressive de la Cour de cassation dans une procédure en flagrance. L’ex-ministre et son secrétaire particulier étaient poursuivis pour le transfert à l’étranger de plus de 10 000 dollars et pour la dissimulation de l’origine réelle de biens. Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda

Convoqué il y a dix jours par la justice pour présomption de malversation financière, l’ex-ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique n’avait pas répondu présent. Willy Bakonga Wilima avait préféré traverser le fleuve de nuit, en compagnie de son fils, Joël Bakonga, pour tenter de prendre l’avion à Brazzaville afin de se rendre aux États-Unis.

Deux jours plus tard, ils étaient débarqués d’un vol Air France par les services brazzavillois sur demande de la justice congolaise. Extradés à Kinshasa mercredi, à l’issue de laborieuses tractations, le père et le fils ont comparu jeudi 29 avril en flagrance devant la Cour de cassation réunie en chambre répressive. Une procédure décidée pour sanctionner la fuite de l’ancien ministre, selon les avocats de la défense.

Sous la conduite de Yemo Mima, son président, le tribunal a siégé toute la soirée avant de se prononcer aux environs de minuit. Willy Bakonga a écopé de trois ans de prison ferme et de 90 000 dollars d’amende. Son fils Joël Bakonga s’en est quant a lui sorti avec six mois de prison et 30 000 dollars d’amende. La Cour a également demandé la confiscation de l’argent saisi.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post