224News.com

Bienvenue sur notre WebTV

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)Volley: pour la Camerounaise Laëtitia Moma, doublé en poche et triplé en vue

 (rfi.fr)Volley: pour la Camerounaise Laëtitia Moma, doublé en poche et triplé en vue

4 mn

Laëtitia Moma Bassoko a remporté le Championnat de France de volley-ball et la Coupe de France avec l’ASPTT Mulhouse. La pointue a joué un grand rôle dans la conquête de ce doublé. Après une saison exceptionnelle, la Camerounaise va désormais évoluer en ligue sud-coréenne. Entretemps, elle devrait retrouver les Lionnes indomptables pour tenter de décrocher un troisième sacre continental consécutif.

Laëtitia Moma Bassoko aime décidément les doublés. Cette volleyeuse âgée de 27 ans vient de gagner la Coupe de France et le Championnat de France (Ligue A) avec l’ASPTT Mulhouse, après avoir réussi quelque chose de similaire en Allemagne en 2013 avec le club Schweriner SC. Sans parler de son statut de double championne d’Afrique avec le Cameroun.

Mais cette année 2021 restera quand même un peu à part pour la native de Yaoundé. « Je peux dire avec fierté que c’est une de mes plus belles saisons en club. C’est inoubliable parce que ces émotions resteront à vie », savoure-t-elle.

Le 10 avril, les Mulhousiennes se sont en effet assuré la première place au classement de la Ligue A. Puis, le 25 avril, la formation basée dans l’Est de la France a dominé Istres 3 sets à 0 (25-20, 25-19, 25-17), en finale de la coupe nationale. « Ces victoires nous ont apportées une grande satisfaction, sachant que Mulhouse en rêvait depuis longtemps, glisse-t-elle. C’est vraiment un gros exploit. Et ça a été une saison incroyable malgré le fait qu’elle ait été difficile ».

Direction la Corée du Sud

La saison suivante se passera loin de l’Europe. Après avoir représenté quatre clubs français entre 2014 et 2021, Laëtitia Moma Bassoko va prendre la direction de l’Asie. « J’ai signé avec un club sud-coréen qui se situe à Séoul, au GS Caltex », informe-t-elle.Ses futures partenaires viennent, elles aussi, de décrocher le titre national. Au Pays du matin calme, un vrai défi attend donc celle qui évolue au poste de pointue.

Malgré d’exceptionnelles qualités d’attaquante, la Camerounaise préfère rester humble. « Je ne suis pas encore une sportive totalement accomplie, assure-t-elle. On apprend tous les jours et tous les jours j’essaie de m’améliorer. Je peux progresser en défense, notamment ».

Le Championnat d’Afrique 2021 en ligne de mire

En attendant la reprise du championnat sud-coréen – sans doute en octobre – Laëtitia Moma Bassoko devrait retrouver les Lionnes Indomptables pour le Championnat d’Afrique 2021. Celui-ci est censé se dérouler durant une période allant du 19 août au 19 septembre, même si la Confédération africaine (CAVB) n’a pas encore précisé les dates et le lieu de la compétition, pandémie de Covid oblige.

Laëtitia Moma Bassoko attend de pied ferme le Kenya notamment, nation la plus titrée d’Afrique chez les femmes et qui représentera le continent aux Jeux de Tokyo. « Pour certains, le Cameroun est peut-être favori. Mais, pour moi, tous les compteurs sont remis à zéro, lance-t-elle. Le Kenya, comme beaucoup d’autres pays, a une très belle équipe. On va donc aller au prochain Championnat d’Afrique pour se battre et essayer de conserver nos titres ».

Pour faire la différence, les Camerounaises pourront s’appuyer sur l’expérience emmagasinée depuis 2014, avec deux participations au Championnat du monde et une autre aux JO 2016. « Ce sont des compétitions très prestigieuses grâce auxquelles on apprend beaucoup, estime la double reine d’Afrique. Ce n’est pas donné à tout le monde d’y participer. Donc, quand on y va, c’est avec l’intention d’en revenir avec un bagage professionnel et technique supplémentaire ». À noter que ce Championnat d’Afrique 2021 devrait servir de qualifications au Championnat du monde 2022, l’un des prochains grands défis de Laëtitia Moma Bassoko avec la sélection camerounaise.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post