224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(observateurcontinantal.fr)La guerre entre les Etats-Unis et la Chine pourrait conduire à la destruction de l’humanité

 (observateurcontinantal.fr)La guerre entre les Etats-Unis et la Chine pourrait conduire à la destruction de l’humanité

Henry Kissinger, qui était secrétaire d’Etat américain à l’époque du président Richard Nixon, a averti que la menace posée par les armes nucléaires s’ajoutait à la menace posée par l’intelligence artificielle. Selon lui, cela pourrait conduire à l’apocalypse. 

Au début des années 1970, alors que l’URSS était le principal ennemi des Etats-Unis, Henry Kissinger a développé un programme pour normaliser les relations entre les Etats-Unis et la Chine. L’objectif etait de forcer le Kremlin à dépenser plus de ressources pour sécuriser ses frontières orientales. Le parcours de l’ex-président américain, Donald Trump, a neutralisé les résultats de la politique de coopération avec la Chine. Henry Kissinger, 97 ans, estime que la rivalité entre les deux superpuissances comporte plus de risques que la guerre froide avec l’URSS.

S’exprimant au Forum de Sedona ce 30 avril dernier sur les affaires internationales, Henry Kissinger a qualifié la crise touchant les relations avec la Chine de «plus gros problème pour les Etats-Unis et le monde». «Pour la première fois dans l’histoire, il y a une chance que l’humanité cesse d’exister. Nous avons créé une technologie qui surpasse tout ce que nous aurions pu imaginer, il y a 70 ans», a déclaré l’ancien chef de la diplomatie américaine et ancien assistant du président des Etats-Unis pour la sécurité nationale.

Le diplomate expérimenté a fait ce commentaire après que le chef du Pentagone, Lloyd Austin, a déclaré que la prochaine grande guerre «sera très différente» de celles que les Américains ont eu auparavant à affronter. L’ancien secrétaire d’Etat est d’accord avec cette déclaration. Il a rappelé que lors de la confrontation soviéto-américaine, les armes nucléaires constituaient une menace sérieuse. Maintenant, l’intelligence artificielle a été rajoutée à la technologie nucléaire. La Chine et les Etats-Unis sont à la pointe dans ce domaine et cela rapproche encore plus la menace de l’apocalypse.

L’utilisation de la haute technologie dans le domaine de l’intelligence artificielle signifie que l’homme et la machine deviennent des partenaires et que les machines peuvent acquérir la capacité de prendre leurs propres décisions. Henry Kissinger est convaincu qu’ «au cours d’un conflit militaire entre puissances high-tech, cela a des conséquences colossales».

Il a développé son point de vue sur les relations actuelles entre les Etats-Unis et la Chine au forum Sedona organisé par l’Institut McCain sur les enjeux mondiaux. Henry Kissinger a appelé les gouvernements occidentaux à bloquer la montée en puissance de la Chine tout en maintenant la paix entre Pékin et Washington. Les Etats-Unis, a-t-il dit, doivent faire de grands progrès dans l’intelligence artificielle et empêcher la Chine de dominer le secteur. En théorie, les deux parties ont des chances de gagner la course. Mais, ils doivent limiter leur appétit par une sorte d’arrangement. Les Etats-Unis doivent disposer de moyens de défense fiables. «Mais dans le monde de la haute technologie, les Etats-Unis devraient lutter pour la coexistence», a déclaré l’ex-secrétaire d’Etat.

Il a aussi jugé nécessaire de critiquer également l’Union européenne. Si l’Europe profite des divisions américano-chinoises, cela aggravera la confrontation et aggravera la crise: «Je ne suis pas partisan d’une croisade contre la Chine, nous devons parvenir à une compréhension mutuelle avec elle», a déclaré celui qui a été l’instaurateur de la visite inattendue de Richard Nixon en Chine pour rencontrer Mao Zedong. 

Le South China Morning Post écrit que «Joe Biden a exercé une pression beaucoup plus grande sur la Chine que son prédécesseur» en citant Shi Yinhong, un professeur aux relations internationales à l’Université Renmin. «Nous assistons au début d’une nouvelle guerre froide compliquée», a rajouté le professeur. Yan Xuetong, directeur de l’Institut des relations internationales à l’Université de Tsinghua, a déclaré dans un entretien accordé aux média chinois que les relations économiques avaient perdu leur influence sur le façonnement de la relation bilatérale globale et que la Chine devrait continuer à se mondialiser et continuer à accueillir «les capitaux étrangers, les talents, la technologie et les pensées» afin de mieux contrer le défi de Joe Biden.

Joe Biden a fait comprendre via William Burns, le patron de la CIA, qu’il considère la Chine comme «un adversaire redoutable et autoritaire». De toute évidence, les conseils d’Henry Kissinger ne conviennent pas à l’establishment américain actuel. Les Etats-Unis ont une attitude différente maintenant.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a rejeté l’idée que, selon Joe Biden, la Chine constituait une menace pour les Etats-Unis, affirmant que la Chine n’avait pas d’intention hégémonique. Il faut signaler que les Etats-Unis ont mené au moins quatre opérations près de la mer de Chine méridionale et trois autres près du détroit de Taïwan depuis la prise de fonction de Joe Biden en janvier.

Nous assistons à un épisode d’une guerre de l’information sans fin. Plus sérieusement autre chose. Le président chinois, Xi Jinping, mobilise la Chine pour que la révolution technologique réduise sa dépendance vis-à-vis de l’Occident. 

Pierre Duval 

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post