l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(Reggae.fr)U-Roy peut enfin reposer en paix

 (Reggae.fr)U-Roy peut enfin reposer en paix

Voici encore une affaire de funérailles largement retardées … Après la légende du reggae Bunny Wailer – décédée le 2 mars dernier et dont le corps a enfin été ‘rendu’ à sa famille (mais toujours pas enterré) – c’est U-Roy, autre artiste mythique jamaïcain (disparu le 17 février dernier), qui pourra enfin être enterré le 19 mai.

Si les retards rencontrés ici ne sont pas liés à des dettes hospitalières (à l’instar de Bunny Wailer), plusieurs péripéties ont accompagné la cérémonie d’adieu du Godfather. Un hommage national a tout d’abord été empêché par la pandémie de Covid-19. L’exposition du corps d’Ewart ‘U-Roy’ Beckford n’avait pas pu se tenir à la National Arena à Kingston, ni à Spanish Town au sein de l’entreprise de pompes funèbres Perry’s comme cela avait été le cas pour Toots Hibbert à l’automne dernier. Il avait aussi été envisagé dans ce contexte d’enterrer le deejay au National Heroes Park de Kingston, mais faute de place, cela n’a pu se faire. Finalement un enterrement au cimetière de Dovecot à Spanish Town avait été planifié fin mars.

Mais entre temps, des restrictions très dures ont été édictées par le Gouvernenement jamaïcain, notamment une annulation des enterrements pendant quelques semaines au début du printemps, toujours du fait de la pandémie … Ces restrictions ont cependant été assouplies depuis le 14 avril.

Cette semaine, Marcia Smikle, la compagne de l’artiste, s’est déclarée être soulagée car enfin une date d’enterrement avait pu être fixée pour Daddy Uroy. Ainsi, l’enterrement aura lieu à Spanish Town, St Catherine, organisé par Perry’s funeral home, le mercredi 19 mai. L’exposition du corps est prévue le lundi 17 mai toujours chez Perry’s. Selon les règles actuelles, la cérémonie d’adieu sera limitée à 10 personnes et ne pourra durer plus de 30 minutes …

RIP

Surnommé Daddy, Godfather ou The Originator, U-Roy est un pionnier, un défricheur musical, le genre d’artiste qui change à jamais le cours de la musique. U-Roy est l’un des tout premiers Jamaïcains à graver son phrasé légendaire sur des disques, ouvrant la voie à des générations et des générations de deejays qui feront évoluer le style. Adulé par le public des sound systems et reconnu par ses pairs, U-Roy est un artiste unique qui, jusqu’à plus de 78 ans, s’est toujours battu pour diffuser les valeurs culturelles du reggae.

Il est décédé mercredi 17 février. Nous lui rendons hommage.

Ibrahima Diallo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post