l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi)Tiananmen: la militante «Mamie Wong» arrêtée à Hong Kong pour avoir manifesté seule

 (rfi)Tiananmen: la militante «Mamie Wong» arrêtée à Hong Kong pour avoir manifesté seule

À Hong Kong, la population n’est pas autorisée à se rassembler cette semaine pour marquer le 32e anniversaire de la répression du mouvement étudiant de Tiananmen. Mais une militante de 65 ans, surnommée Mamie Wong, symbole de la contestation, est quand même descendue dans la rue, avant d’être arrêtée dimanche 30 mai, puis relâchée ce lundi.

Alexandra Wong n’a pas hésité à braver l’interdiction de manifester dimanche. La militante aux cheveux blancs était toute seule dans la rue. D’une main, elle brandissait une pancarte en souvenir de Tiananmen. De l’autre, un parapluie jaune, symbole des manifestations de 2019.

Son arrestation pour « participation à un rassemblement illégal » n’est pas passée inaperçue. C’est l’une des figures phares de la mobilisation à Hong Kong.

Menace d’inculpation

Elle avait d’ailleurs gagné son surnom affectueux de « Mamie Wong » dans les rassemblements de 2019. Elle était toujours présente, souvent avec un drapeau britannique, mais en août 2019, elle a disparu pendant 14 mois. Elle affirme avoir été détenue en Chine continentale et forcée à renoncer à son militantisme. Ce qu’elle n’a pas fait ce dimanche.

La militante a été relâchée temporairement, mais les autorités n’excluent pas de l’inculper formellement pour « incitation à manifester ». Ce motif est fréquemment utilisé pour poursuivre les opposants.

Les rassemblements sont presque systématiquement interdits à Hong Kong depuis le renforcement par Pékin, du contrôle sur ce territoire autonome depuis la loi sur la sécurité nationale.

Ibrahima Diallo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post