l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(observateurcontinental)L’homme politique français et le fondateur de l’UE bientôt béatifié

 (observateurcontinental)L’homme politique français et le fondateur de l’UE bientôt béatifié

Le Pape a autorisé la promulgation du décret reconnaissant les vertus héroïques de l’homme d’Etat français. 

Le décret de la Congrégation pour la Cause des Saints vient en date du 19 juin de reconnaître l’héroïcité des vertus de Jean-Baptiste Nicolas Robert Schuman, écrit Vatican News.

«Robert Schuman était mû et animé par une espérance héroïque, qui ne comptait pas sur ses propres forces et qui ressort surtout de son action politique au service de l’idée d’une Europe unie. La sérénité et la paix qui émanaient de sa personne, toutes deux fruits de son ferme attachement à la Providence sont sans aucun doute un aspect très important de l’expérience héroïque d’espérance du Serviteur de Dieu», explique le site du Vatican. 

«L’exercice de la charité envers Dieu et son prochain est resté constant tout au long de sa vie. Il exprimait le plus profond respect pour chacune des personnes qu’il rencontrait, et plus particulièrement les plus humbles. Il nourrissait de l’amour pour les pauvres: aucun de ceux qui frappaient à sa porte ne repartait les mains vides», souligne toujours le site. 

«Il était assidu et fidèle dans sa méditation quotidienne des Ecritures, ainsi que dans la prière du Rosaire. Il vouait une admiration pour les grandes abbayes, son habitude de s’y réfugier pour des temps de prière et de méditation révèle un aspect singulier et caractéristique de la spiritualité de Robert Schuman», rajoute le média du Saint-Siège. 

De juin 1946 à novembre 1947, il est ministre des Finances ; de novembre 1947 à juillet 1948, il est président du Conseil ; de juillet 1948 à janvier 1953, il est ministre des Affaires étrangères ; à partir de 1953, il est garde des Sceaux, référence morale du pays. Il s’engage intensément pour la création d’un système commun de croissance économique et sociale. Robert Schuman a largement contribué à la rédaction de la Déclaration du 9 mai 1950, considérée comme l’acte fondateur de la nouvelle Europe. 

Les travaux de Robert Schuman ont abouti au traité de Rome, signé le 25 mars 1957. Un an plus tard, le 19 mars 1958, Robert Schuman, président du Mouvement européen, est élu par acclamation premier président du nouveau Parlement européen.

Il meurt à Scy-Chazelles, en France, le 4 septembre 1963. 

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post