l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(le monde)Euro 2021 : Karim Benzema et Cristiano Ronaldo, une histoire de buts et d’amitié

 (le monde)Euro 2021 : Karim Benzema et Cristiano Ronaldo, une histoire de buts et d’amitié

TOPSHOT – Portugal’s forward Cristiano Ronaldo and France’s forward Karim Benzema walk together off the pitch in half-time of the UEFA EURO 2020 Group F football match between Portugal and France at Puskas Arena in Budapest on June 23, 2021. / AFP / POOL / FRANCK FIFE

Les deux anciens coéquipiers du Real Madrid ont chacun inscrit un doublé lors du match nul (2-2) entre la France et le Portugal. Et ils ont affiché une complicité rare sur la pelouse de la Puskas Arena.

L’un, Cristiano Ronaldo, est entré un peu plus dans l’histoire mais l’autre, Karim Benzema, a connu la joie extatique d’une vraie libération. Si le Portugais bat des records et accumule en névrosé les buts – ses 13e et 14e réalisations dans un Euro –, mercredi 23 juin, le Français a enfin crevé l’abcès qui le rongeait depuis six ans. Cela faisait un quasi-septennat que l’avant-centre n’avait plus marqué avec les Bleus. La faute à six ans de mise à l’écart et aussi à un retour marqué depuis trois semaines par quatre matchs sans réussite. Le portrait : Euro 2021 : Karim Benzema, l’ancien paria à la reconquête du public français

A Budapest, les deux anciens coéquipiers du Real Madrid ont chacun pu célébrer leur doublé et se quitter bons amis, puisque personne n’a perdu à l’issue d’un match nul (2-2) plutôt logique. Bras dessus, bras dessous, Cristiano Ronaldo et Karim Benzema se sont même échangé leur maillot à la mi-temps. Pourtant, quelques secondes auparavant, le deuxième avait répliqué au premier : un penalty partout. Cela n’empêchait pas les deux champions de refaire le monde sur le chemin des vestiaires, sourire complice, comme deux anciens collègues de bureau heureux de se retrouver.

Relation spéciale

Les deux larrons ont partagé huit ans sous le prestigieux maillot merengue, de 2009 à 2018. Ensemble, ils ont remporté quatre Ligues des champions, deux Liga et deux Coupes du roi. De quoi se forger des souvenirs communs et des liens indestructibles. Surtout que la relation entre les deux joueurs a toujours été spéciale. Le Français a accepté toutes ces années le second rôle ingrat, au service de l’ego et de la soif de buts inextinguible du Lusitanien.

L’alchimie parfaite a pris fin il y a trois ans avec le départ de « CR7 » pour la Juventus Turin. Et elle a ressuscité le temps d’une chaude soirée magyare. « C’était un grand plaisir de le revoir. Nous avons accompli tant de choses ensemble au Real Madrid, marqué tant de buts ensemble », a confié Benzema

De nouveau déniaisé – son dernier but et dernier doublé datait du 8 octobre 2015 face à l’Arménie –, l’attaquant des Bleus pouvait savourer au micro de TF1 : « Il ne faut jamais baisser les bras. Ce ne sont pas des doutes, mais je sens une telle attente de tout le pays, ce qui est normal pour moi après cinq ans d’attente. »

A l’autre diffuseur, BeIN Sports, Benzema évoquait simplement « sa joie et sa fierté » : « En club, j’avais l’habitude de marquer, mais j’avais envie de marquer dans cette équipe-là parce que je sais que les buts sont très importants dans cette compétition. » A 33 ans, il en est désormais à 29 buts en équipe de France et devient le neuvième meilleur buteur tricolore de l’histoire, devant un autre Rhodanien, Youri Djorkaeff.

De son côté, Ronaldo ne s’est pas contenté d’un seul penalty. Il n’a bien sûr laissé à personne d’autre le soin de tirer le second qu’il a lui-même obtenu en centrant sur le bras de l’infortuné Jules Koundé. La superstar de 36 ans continue de marquer à un âge où certains se sont retirés des terrains depuis longtemps.

Soir de première pour Ronaldo

Soir de première pour lui, il n’avait jamais fait trembler les filets en six confrontations contre l’équipe de France. Son énième doublé fait de lui le meilleur buteur provisoire de la compétition (cinq buts, dont deux contre la Hongrie et un contre l’Allemagne). Et il lui permet d’accrocher un autre record à sa collection : grâce à ses 108e et 109e réalisations avec la Seleçao, il égale le record du monde de buts en sélection établi par l’Iranien Ali Daei. Beau joueur, ce dernier l’a immédiatement félicité sur Instagram : « Félicitations à Cristiano qui est maintenant à un but de battre le record international de buts. Je suis honoré que cet accomplissement remarquable lui appartienne bientôt… »

Ibrahima Diallo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post