224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)Mort de Nizar Banat en Cisjordanie: la vague d’indignation continue, les violences aussi.

 (rfi.fr)Mort de Nizar Banat en Cisjordanie: la vague d’indignation continue, les violences aussi.

En Cisjordanie occupée, au quatrième jour consécutif de manifestations, les Palestiniens sont toujours mobilisés dans les rues d’Hébron, de Bethléem et de Ramallah pour protester contre la mort du célèbre militant des droits de l’homme, Nizar Banat, 43 ans, alors qu’il était détenu par l’Autorité palestinienne. Reportage. Publicité

Avec notre correspondante à Ramallah,  Alice Froussard 

Sur la place al-Manara, à Ramallah, les Palestiniens font un sit-in, brandissent des portraits de Nizar Banat. Il y a un peu moins de monde que la veille mais tous, sont bien décidés, malgré les violences chaque jour, à continuer la mobilisation, explique une jeune manifestante, la vingtaine, qui veut garder l’anonymat.

« Ici, on ne peut parler à personne, on ne peut s’opposer à personne, dit-elle. Ceux qui parlent, on les fait taire ou on les tue, c’est ce qui est arrivé à Nizar. Et ce n’est pas la première personne qui est tuée par l’Autorité palestinienne, et ce ne sera pas la dernière. C’est pour ça qu’on est ici. Et qu’on demande aux forces de sécurité et au président de partir. »

À lire aussi : Mort du militant Nizar Banat après son arrestation par l’Autorité palestinienne

Quelques minutes plus tard, des partisans du Fatah défilent. Alors qu’un groupe scande le départ de Mahmoud Abbas, le président, l’autre chante en son honneur. Puis très vite, la violence. Les partisans du président affrontent les manifestants qui protestent contre la mort du célèbre militant. Un groupe de jeunes femmes est pris à parti. Ils arrachent et brisent leurs téléphones. Plusieurs journalistes sont aussi agressés, leurs appareils photos ou leur carte Sim, cassés.

Des scènes qui motivent davantage le souhait des manifestants : la fin du régime autoritaire, la fin des crimes de l’Autorité palestinienne et la fin de sa corruption, disent ils.

► À lire aussi : Après la mort de Nizar Banat, les Palestiniens fustigent leur gouvernement

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post