l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Vivre sous l’occupation à Jérusalem-Est.

 (rfi.fr)Vivre sous l’occupation à Jérusalem-Est.

Plus d’un mois après la fin des bombardements à Gaza, et les affrontements qui ont opposé Israël et le Hamas, les raisons qui ont déclenché ce conflit meurtrier sont toujours d’actualité. Et il s’agit notamment du harcèlement permanent des Palestiniens de Jérusalem-Est, par les forces d’occupation israéliennes. Répression, arrestations et menaces d’expulsions, dans cette partie de la ville annexée par Israël sont toujours d’actualité.  Publicité

De notre envoyé spécial permanent à Jérusalem, Sami Boukhelifa 

Ce sont 7 850 personnes qui risquent de perdre leurs maisons à Jérusalem-Est, selon des associations palestiniennes. Ce lundi 28 juin marque d’ailleurs la fin de l’ultimatum pour une centaine de familles de Silwan. Il y a 21 jours, elles ont reçu des ordres de démolition de leurs habitations, considérées comme illégales par l’Etat hébreu.

Extrait :

Ils prétendent que notre quartier est un héritage civilisationnel religieux du peuple juif. Et cela remonterait à des milliers d’années. ils disent que le roi David, le prophète commun aux trois religions du Livre, vivait ici. et par conséquent, il faut détruire nos maisons et transformer nos quartiers en un sanctuaire juif. Mais en réalité, leurs motivations sont purement politiques et elles son très claires : ils veulent nous chasser et ils veulent nous remplacer par des colons juifs. Ça s’appelle un nettoyage ethnique, et ils inventent ce prétexte comme quoi nos maisons ont été construites sans autorisation. À l’époque, nous n’avions pas besoin de permis de construire (un habitant de Silwan).

► À lire aussi : À Silwan, quartier de Jérusalem-Est, les Palestiniens dénoncent un nettoyage ethnique

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post