l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(Guineenews.org)Dalaba : la liste de la délégation spéciale divise à Kourou

 (Guineenews.org)Dalaba : la liste de la délégation spéciale divise à Kourou

Rien ne va à Kourou récemment érigée en sous préfecture. Pour cause, la mésentente suscitée par la composition de la liste des membres de la délégation spéciale devant gérer la commune rurale. Or, pour ériger cette localité, située à 47 kilomètres de Dalaba, en sous-préfecture, il a fallu détacher certaines localités des sous préfectures de Mafara et Ditinn pour en former des districts de Kourou. Ce sont les districts de Kourouba et de Dalatö. Le district de Kourouba  relevait de la sous préfecture de Mafara. Ses secteurs  sont Kourouba centre, Badi maninka et Dala.Aaunt au district de Dalatö, qui relevait de Ditinn, comprend les secteurs de Dalato centre, Dalabeto, Didjé et Traoréla.Le district de Djinkoyah, qui relevait aussi de Mafara, est constitué des secteurs de Djinkoyah centre et Sambaya.Ces nouveaux districts sont considérés alliés de Kourou centre qui est constitué par les secteurs de Dioulala, Kentegniba, Dantato et Diabylafata.Dans le décret signé du président de la République, le 25 novembre 2020 érigeant Kourou en sous-préfecture, il est indiqué en son article 3 que le chef lieu de la sous préfecture est fixé à Kourou centre.Les bisbilles ont commencé lorsque la liste de sept membres de la délégation spéciale a été constituée, à sa tête Mamadou Touré de Kourou centre.Cette liste est rejetée par les trois autres districts. Dans une lettre signée des quatre présidents des districts adressée au ministre de l’Administration du territoire, les signataires accusent le sous-préfet d’être l’auteur des liste qu’ils rejettent. Car, selon eux, elle n’émane pas du choix des communautés.A la suite d’une réunion tenue chez le président du district de Kourou centre, une autre liste, à sa tête Ousmane Diaby, de Kourouba a été formée.

12 juin dernier, la population a empêché la mission conduite par le gouverneur de la région de Mamou d’installer l’équipe de la première liste de la délégation spéciale.Fodé Touré, président des ressortissants de Kourou vivant Coyah  nous a indiqué que :  » le décret du président est clair. il stipule que le chef-lieu de la sous-préfecture est fixé à Kourou centre. Aussi, c’est nous de Kourou qui avons mené les démarches depuis le premier régime de Sékou Touré pour ériger notre localité en sous -préfecture. Ceux qui disent qu’ils ne sont pas d’accord sur la première liste sont des alliés de Kourou.  Il n’est pas question de choisir celui qui va diriger la commune dans leur localité. Même s’ils ne veulent pas de Mamadou Touré, mais celui qui va diriger la commune va obligatoirement venir de Kourou« , lance t-il.Selon des informations, des jeunes originaires de Kourou vivant à Coyah ont massivement effectué le déplacement vers Kourou où ils comptent participer à une manifestation ce mardi 29 juin.

Aux dernières nouvelles, Guineenews a appris que le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a validé la seconde liste dirigée par Diaby. Cela pourra-t-il dissiper la tension ?

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post