224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(Reseauinternational)Alexandre Jiline : Pour protéger un million de Russes dans le Donbass, nous sommes prêts à détruire n’importe qui

 (Reseauinternational)Alexandre Jiline : Pour protéger un million de Russes dans le Donbass, nous sommes prêts à détruire n’importe qui

L’expert militaire Alexandre Jiline a commenté la création par Kiev d’unités d’autodéfense territoriales, et prédit la réaction de la Russie dans l’éventualité d’une attaque de l’Ukraine contre le Donbass une fois le seuil du million de citoyens russes atteint dans la région.

Le Parlement ukrainien a adopté un projet de loi sur les unités d’autodéfense territoriale. Selon le document, il est proposé de diviser le territoire de l’Ukraine en zones, dans chacune desquelles il est possible de créer une brigade ou un bataillon d’autodéfense territoriale dont l’effectif total peut atteindre 140 000 personnes.

Alexandre Ivanovitch, s’agit-il d’une préparation à la guerre ou d’une épreuve de force interne à l’Ukraine ?

Cette initiative de formation d’unités locales n’est pas nouvelle. C’est ainsi que la milice territoriale est apparue sous le régime soviétique. À l’époque, il s’agissait simplement d’une solution ingénieuse. Notre grand pays était en danger, et il était nécessaire de disposer d’unités qui travaillent sur le terrain, connaissent la population locale, gardent un œil sur les nouvelles personnes et contrôlent pleinement la situation. Apparemment, l’Ukraine prend cette initiative de là pour contrôler en quelque sorte son territoire.

Comme l’Ukraine a en fait perdu toutes ses institutions étatiques, il s’agit très probablement de contrôler les territoires dans l’intérêt de l’oligarchie et d’empêcher les actions de protestation. Parce que la situation socio-politique interne est assez tendue, que la population est prête à défendre ses droits et que les autorités risquent d’être déstabilisées.

Par conséquent, ces unités territoriales sont susceptibles d’être lancées contre le peuple.

Quelle peut être leur efficacité dans les réalités ukrainiennes en cas d’opérations de combat ?

Elles sont inefficaces pour une raison simple : elles ont un objectif différent. Elles ne devront remplir que des fonctions de police, rien de plus. Pour mener des opérations de combat, il faut une spécialisation et un entraînement différents. Dans ce cas, la question n’a donc pas de sens. Elles ne seront pas envoyées au combat contre leur propre peuple.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, M. Kouleba, a déclaré que la Russie chercherait à provoquer des tensions en mer Noire, mais qu’elle comprendrait qu’elle n’a aucune chance de réussir dans un affrontement direct avec l’OTAN. Que pourrait faire la Russie en termes de capacités pour contrer l’alliance dans cette région ?

Kouleba est une véritable raclure. Je n’ai pas l’habitude de parler durement des politiciens, mais je vais expliquer ma position. Si cet individu était guidé par les intérêts de son pays, il ne se serait jamais comporté comme un clébard.

Toutes ces affirmations selon lesquelles « la Russie provoque des tensions en mer Noire » ne valent pas un clou. La Russie est-elle venue jusqu’aux côtes des États-Unis ou de la Grande-Bretagne, ou est-ce eux qui sont venus jusqu’à nos frontières dans la mer Noire ? Qui provoque qui ? La Russie a-t-elle organisé une percée vers le territoire ukrainien en mer Noire, ou est-ce eux qui ont tenté de franchir le détroit de Kertch ?

À cet égard, mon seul regret est que lorsque l’Ukraine s’est permis une provocation aussi audacieuse, ses navires n’aient pas été coulés. La société ukrainienne se serait alors demandée qui a risqué la vie des marins ukrainiens et pour quelle raison.

Nous serions alors accusés d’agression flagrante…

Pas besoin de regarder en arrière. Il y a l’exemple d’Israël. S’ils le veulent, ils envoient leurs avions, bombardent, et ne regardent pas en arrière. Nous serions de toute façon accusés d’agression. Nous devons donc agir de manière à remettre chacun à sa place.

Aujourd’hui, l’argument est que si la Russie n’avait pas d’armes nucléaires, les États-Unis et l’OTAN pourraient la vaincre dans une guerre sans armes nucléaires. C’est vrai ?

Si nous n’avions pas d’armes nucléaires, nous serions confrontés à un énorme problème, et nous ne pourrions vraiment pas affronter l’alliance de manière efficace, car nous avons des capacités qui ne peuvent être comparées. La Russie est seule, et l’OTAN est un organe d’agression collective. La puissance combinée est très, très grande. Donc, dans ce cas, je ne dirais pas que nous pouvons affronter efficacement l’alliance.

Oui, nous nous battrons et nous ne céderons pas un pouce de notre terre facilement, mais ce sera très difficile.

C’est pourquoi nous avons largement amélioré les vecteurs de nos armes nucléaires. Et surtout, nous avons modernisé les vecteurs au point de pouvoir atteindre une efficacité comparable à celle des ogives nucléaires avec des ogives conventionnelles, grâce à une très grande précision.

Lorsque l’Union soviétique s’est effondrée, nos capacités étaient trop faibles. Et ils nous auraient écrasés à coup sûr.

Maintenant concernant le Donbass. Si l’armée ukrainienne déclenche une guerre, où serait-il plus pratique pour elle d’avancer ?

C’est difficile à dire, malheureusement, je n’ai pas analysé les dernières données sur la situation là-bas. En tout cas, je pense qu’ils agiront de la manière suivante. Comme toute la planification est faite par les Anglo-Saxons, il y aura très probablement une préparation d’artillerie monstrueuse, et l’aviation sera utilisée. Ils feront tout pour éliminer toute résistance, et ce n’est qu’ensuite que les troupes commenceront à nettoyer le territoire.

Si Dieu nous en préserve, si cela devait arriver, notez mes mots, ils ne se soucieront pas des hôpitaux, des écoles, des enfants et des femmes enceintes. Ils vont absolument tout détruire.

Nous avons eu une interview avec le correspondant militaire Dmitri Stechine qui pense que l’armée ukrainienne lancera une offensive au moment où le nombre de détenteurs de passeports russes en RPD et RPL dépassera un million de personnes. Quelle est l’importance de ce facteur ?

Si un million de personnes obtiennent des passeports russes, la situation changera quelque peu. La Russie, que ceux qui sont au Kremlin le veuillent ou non, sera obligée d’utiliser toute la puissance de ses forces armées pour protéger ses citoyens. Point. Et ce ne sont pas les dirigeants de l’Ukraine, mais toutes les nations du monde qui doivent être mises en garde à ce sujet. Pour protéger un million de nos citoyens, nous détruirons n’importe qui. Et nous irons jusqu’à ce qu’ils regrettent d’être nés. Pourquoi nourrissons-nous et entretenons-nous nos forces armées ? Pour qu’elles puissent nous protéger. Et elles nous protégeront.


source : https://ukraina.ru

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post