224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(HuffPost)Face au variant Delta, ce que propose l’opposition

 (HuffPost)Face au variant Delta, ce que propose l’opposition

Un consensus semble se dessiner pour la vaccination obligatoire des soignants et une indemnité pour les malades à l’isolement. L’obligation vaccinale pour tous fait son chemin au MoDem.

Les lettres arrivent au compte-gouttes à Matignon. Les groupes parlementaires avaient jusqu’à ce mardi 6 juillet pour répondre au courrier de Jean Castex publié lundi dans nos colonnes et qui leur posait trois questions sur les mesures à prendre afin d’endiguer une potentielle quatrième vague de coronavirus causée par le variant Delta.

Jean-Luc Mélenchon, le premier, a dévoilé sa missive, on ne peut plus ironique. Au lieu de répondre aux questions posées sur la vaccination obligatoire des soignants ou d’autres, aux sanctions sur l’isolement et à l’extension du pass sanitaire, le chef de file des Insoumis dénonce ‘l’idée” que se ferait Jean Castex de la lutte contre l’épidémie et préfère poser lui-même les questions.  

Au lieu de répondre, Mélenchon pose de nouvelles questions

“Rendre obligatoire la vaccination des personnels soignants? Pourquoi eux et pas les autres comme les enseignants ou les parlementaires? (…) Quelles raisons aurait la France de ne plus suivre les préconisations de l’OMS contre l’obligation de vacciner?” interroge le chef de file des Insoumis. À propos de la généralisation du pass sanitaire, il rétorque: “Que se passera-t-il pour les personnes qui n’en disposeraient pas ou qui ne pourraient accéder au moyen d’en bénéficier?”. En fin de ce courrier lu par Le HuffPost, il renvoie tout de même à certaines de ses propositions passées comme ”équiper toutes les salles de classe ou de spectacle de purificateurs d’air” ou à la revalorisation des salaires des soignants.

“Les tâtonnements et dysfonctionnements des premières semaines de la campagne vaccinale française en matière d’approvisionnement et de distribution des doses n’ont malheureusement pas permis de gagner la première course contre le virus”, tance à son tour Valérie Rabault dans son courrier, que Le HuffPost a consulté. 

Le PS et LR favorables à la vaccination obligatoire des soignants

La présidente socialiste du groupe Nouvelle gauche répond, elle, clairement aux questions posées. “Notre groupe est favorable, sur le principe, à ce que la vaccination soit rendue obligatoire pour le personnel soignant”, fait savoir l’élue du Tarn-et-Garonne qui demande néanmoins des garanties, comme le fait que cette décision soit “concertée avec les représentants des personnels soignants” et que le Premier ministre indique “clairement” s’il envisage de prendre des sanctions à l’encontre de ceux qui le refuseraient.  

Même son de cloche chez Les Républicains qui se disent “favorables à la vaccination obligatoire pour le personnel soignant”, mais vont plus loin avec le personnel médico-social, dans les Ephad et parmi les aides à domicile qu’ils souhaitent voir également vaccinés de manière obligatoire. “Que le gouvernement prenne ses responsabilités”, a lancé Damien Abad en conférence de presse, car “la France est en retard”.

La France est en retard! Nous sommes pour la vaccination obligatoire par étapes.Damien Abad, président du groupe LR à l’Assemblée

Pas question pour LR en revanche de soutenir l’extension du pass sanitaire au risque de “créer de vraies difficultés sur le terrain” comme lors de l’organisation d’une “fête de village” par exemple. Même réserve pour le PS qui s’est dit “plutôt favorable”, avec une limite: que cette charge de travail supplémentaire ne repose pas sur “les restaurateurs, les bénévoles qui organisent des manifestations estivales etc.”.

Comme Rabault, Abad demande plus de transparence sur les chiffres des vaccinés secteur par secteur et notamment “au sein de l’Education nationale”. Le président du groupe de droite assume de défendre une politique de “vaccination obligatoire par étapes”, avec si la question se pose à la rentrée, celle des enseignants et des personnels de cantine. Il réclame également que la question de la gratuité des tests dits “de confort” soit posée.

LR et le MoDem ouverts à la vaccination obligatoire par étapes

François Bayrou, le premier, a ouvert la possibilité de rendre obligatoire la vaccination pour tous les Français afin de sortir au plus vite de la crise. Le groupe MoDem à l’Assemblée reprend cette idée, tout en la nuançant: “Il nous semble nécessaire de donner au gouvernement les moyens, par la voie législative, de rendre si nécessaire au cours du temps cette vaccination obligatoire pour l’ensemble des Français”, écrit Patrick Mignola, dans son courrier à Jean Castex que Le HuffPost a pu lire, précisant bien que cette obligation interviendrait “dans un second temps”, si les autres mesures n’étaient pas suffisantes.

Enfin, à propos du renfort des sanctions sur la période d’isolement proposées par Castex, les groupes semblent majoritairement contre. Sur cette question, Mélenchon répond sur le fond et semble, une fois n’est pas coutume, aligné sur son homologue de droite. “Nous vous proposons de rendre obligatoire à l’État de proposer à chaque personne contaminée les conditions matérielles et sanitaires d’un isolement”, suggère le député des Bouches-du-Rhône. “L’isolement est le maillon faible de la politique actuelle, nous refaisons nos propositions de prendre en charge financièrement le coût d’un isolement par la Sécurité sociale, sur le modèle du forfait jour hospitalier”, abonde Damien Abad. 

Le patron du groupe MoDem est aussi sur la ligne d’une “compensation forte”, pour toute journée de travail perdue à cause de l’isolement. Refus, également, côté PS d’instaurer des sanctions sur l’isolement. La présidente du groupe socialiste estime que cette disposition “constitue une atteinte disproportionnée aux libertés individuelles” et y voit même un effet contre-productif: “cette disposition risquerait de dissuader des personnes présentant des symptômes, de se faire tester pour échapper à la coercition qui découlerait d’un test positif”.

Ibrahima Diallo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post