224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)France: Emmanuel Macron à l’heure du choix sur une possible réforme des retraites.

 (rfi.fr)France: Emmanuel Macron à l’heure du choix sur une possible réforme des retraites.

Les syndicats et le patronat ont rendez-vous à l’Élysée ce mardi 6 juillet. Les partenaires sociaux sont reçus par Emmanuel Macron. Le chef de l’État doit en dire plus sur ses priorités pour la fin du quinquennat, notamment sur une possible réforme des retraites. Un dossier explosif à l’approche de la présidentielle. Publicité

Emmanuel Macron osera-t-il ouvrir la boîte de Pandore ? Prendra-t-il le risque de se lancer dans un bras de fer avec les syndicats ? Jouera-t-il la carte du « président réformateur » dans un pays pas tout à fait remis des confinements ?

L’heure du choix approche pour le chef de l’État. Emmanuel Macron pourrait s’exprimer prochainement devant les Français avant même la fête nationale du 14 juillet.

La macronie, elle, est divisée. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire pousse pour une réforme le plus tôt possible quand, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand ou le chef du MoDem François Bayrou préfèrent renvoyer le sujet après 2022. « Ça va encombrer la rentrée de septembre, on ne pourra plus rien faire passer d’autre », s’inquiète une ministre.

► À lire aussi : France: la réforme des retraites suscite le malaise chez les députés

Repousser l’âge légal de départ à la retraite de deux ans, de 62 à 64 ans, serait l’option privilégiée à l’Élysée. Mais la décision finale n’est pas encore rendue. Emmanuel Macron aime trancher au dernier moment. Et il devrait profiter de ce rendez-vous avec les syndicats pour tester la température de l’eau, savoir jusqu’où il pourrait aller, et à quelle échéance. 

Les syndicats remontés 

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mailJe m’abonne

Les discussions sur la réforme des retraites avaient été stoppées net avec la pandémie, l’année dernière. Leurs reprises s’annoncent tendues. Syndicats et patronat iront soudés au rendez-vous. Pas question pour eux de relancer la réforme avant l’élection présidentielle de 2022.

« Soyons sérieux, tance Laurent Berger, le numéro un de la CFDT. Il veut profiter de la présidentielle pour faire des retraites un vrai sujet de débat démocratique ».

Il est rejoint sur ce point, – une fois n’est pas coutume – par Geoffroy Roux de Bézieux, le patron du Medef qui, lui, est pourtant favorable à la réforme qui prévoit un relèvement de l’âge de départ. Il le disait récemment dans la presse. Il faut une forte légitimité pour mettre en place un texte aussi complexe. Pour le Medef, mieux vaut une vraie réforme après les élections de 2022 qu’une rustine mal ficelée trois mois avant.

Du côté de la CGT, on n’attend pas à grand chose de ce rendez-vous. Si ce n’est qu’ Emmanuel Macron dévoile son jeu. « Il reste dans le flou », explique un conseiller confédéral chargé de ce dossier. « S’il décidait d’y aller ce serait plus une stratégie électoraliste qu’un vrai débat », dit-il. 

Pour la CGT, comme pour les autres syndicats, le sujet des retraites n’est pas d’actualité.  

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post