l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(observateurcontinental)La France, l’Allemagne et la Chine se rencontrent virtuellement

 (observateurcontinental)La France, l’Allemagne et la Chine se rencontrent virtuellement

Les dirigeants de la Chine, de l’Allemagne et de la France ont discuté en visioconférence de l’état des relations entre l’UE et Pékin. 

Le président français, Emmanuel Macron, le président de la République populaire de Chine, XI Jinping et la chancelière allemande, Angela Merkel, ont tenu le lundi 5 juillet une réunion par visioconférence dans le cadre de la préparation des prochaines échéances multilatérales, en particulier le Congrès mondial de l’UICN, la COP 15 de Kunming, la COP26 de Glasgow et le sommet du G20 à Rome, informe le site de l’Elysée. 

Après avoir salué la ratification par la Chine de l’amendement de Kigali sur les gaz HFC, les trois dirigeants ont abordé la fin du financement des centrales à charbon, nécessaires pour atteindre les objectifs fixés concernant l’évolution des émissions de gaz à effet de serre et l’atteinte de la neutralité carbone, en signalant l’importance d’avancer sur un soutien de la Chine à la Coalition de la haute ambition pour la nature et les peuples, initiative structurante pour la protection de la biodiversité.

Dans la continuité du sommet sur le financement des économies africaines, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont salué l’engagement de la Chine à contribuer à la restructuration de la dette des pays vulnérables dans le «Cadre commun» agréé en G20. Cela concerne la réallocation des droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international (FMI), avec un objectif de mobiliser 100 milliards de dollars.

 Les attentes européennes sur l’accès au marché chinois et les conditions de concurrence équitables ont aussi été évoquées. 

Au cours de cette réunion de travail, les derniers développements en Iran et en Birmanie ont été évoqués. Angela Merkel et Emmanuel Macron ont fait part de leurs graves préoccupations quant à la situation des droits de l’Homme en Chine et rappelé leurs exigences quant à la lutte contre le travail forcé.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post