l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Covid-19 en France: la quatrième vague menace, l’exécutif s’inquiète.

 (rfi.fr)Covid-19 en France: la quatrième vague menace, l’exécutif s’inquiète.

Alors que les contaminations au variant Delta augmentent chaque jour dans plusieurs régions, le gouvernement réfléchit à des mesures pour inciter les Français à se faire vacciner Publicité

Avec Julien Chavanne, du service Politique

Deux semaines et demie après la levée des dernières restrictions, les chiffres du Covid-19 repartent à la hausse en France, faisant craindre une quatrième vague à la rentrée, voire plus tôt. Le nombre des contaminations continue d’augmenter pour le dixième jour consécutif. Santé Publique France recense ainsi ce mercredi 4 081 nouveaux cas de Covid-19, dans le pays.

Le taux d’incidence nationale, c’est-à-dire le nombre de cas pour 100 000 habitants, grimpe de 23 à 24 et le taux de positivité des tests  enregistre également une légère hausse. À Paris, il est même de 54, alors que le variant Delta y est désormais majoritaire. Il s’agit du premier département à refranchir le seuil d’alerte. Cette hausse des contaminations est surtout frappante chez les jeunes adultes. En une semaine, il a ainsi presque doublé chez les 20-29 ans.

Convaincre les récalcitrants

Au ministère de la Santé, l’entourage d’Olivier Véran observe particulièrement l’évolution de l’épidémie au Royaume-Uni où les contaminations s’envolent à cause du variant Delta. « On peut aboutir à cette situation », prévient une conseillère du ministre.

Le gouvernement multiplie donc les appels à une « vaccination massive ». Et si après deux semaines de baisses, les rendez-vous pour la vaccination repartent à la hausse, l’exécutif a quelques pistes pour convaincre les récalcitrants. La vaccination obligatoire des soignants semble acquise, mais d’autres mesures sont sur la table : le déremboursement des tests, l’obligation d’être vacciné pour aller au restaurant ou au musée, ou encore, plus audacieux, une loterie comme aux États-Unis.

Le Premier ministre Jean Castex en parlera ce jeudi avec les associations d’élus. Le gouvernement veut aller vite, pour ne pas se laisser dépasser par le variant. Les nouvelles mesures pourraient être adoptées mardi en Conseil des ministres.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post