l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Égypte: funérailles nationales pour Jihane el-Sadate, la veuve du président assassiné.

 (rfi.fr)Égypte: funérailles nationales pour Jihane el-Sadate, la veuve du président assassiné.

Jihane el-Sadate, veuve du président Anouar el-Sadate assassiné en 1981 par un commando islamiste, est décédée vendredi 9 juillet à l’âge de 87 ans victime d’un cancer. C’est la présidence de la République qui a annoncé son décès avant d’ajouter que le président Abdel Fattah al-Sissi avait ordonné que des funérailles nationales soient organisées pour la défunte. Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

En dehors des funérailles nationales au monstre sacré qu’était la chanteuse Oum Kalthoum en 1975, l’Égypte n’avait jamais accordé un tel honneur à une femme. Et c’est non seulement celle qui a été la première dame la plus célèbre d’Égypte qui est honorée, mais aussi celle qui s’est battue pour la cause des femmes contre les conservateurs et les islamistes.

Ces derniers la vouaient aux gémonies à cause des lois surnommées « lois Jihane ». La première empêchait un homme de prendre une seconde femme sans en avertir préalablement la première et l’autre accordait le domicile conjugal à la femme divorcée ayant des enfants de moins de 15 ans.

Parfaitement anglophone, car de mère anglaise, Jihane a représenté l’Égypte dans de nombreuses instances internationales et était une fervente partisane de la paix avec Israël. Elle a écrit plusieurs livres et enseigné à l’université américaine du Maryland.

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post