l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(guineenews)Urbanisation : en Guinée, l’ONU-Habitat note l’engagement politique

 (guineenews)Urbanisation : en Guinée, l’ONU-Habitat  note l’engagement politique

Le directeur par intérim du bureau régional pour l’Afrique de l’ONU-Habitat a bouclé ce vendredi 9 juillet sa visite de trois  jours de travail en Guinée par une conférence de presse qu’il a animée à la Direction de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

Face à la presse, il est revenu sur ces échanges avec les autorités politiques et d’autres partenaires en Guinée. Notamment  Projet Sanita Villes Durables, espaces publics, relations villes-campagnes… Plusieurs sujets ont été évoqués. Avec ces partenaires, le directeur de l’ONU-Habitat dit avoir eu des échanges fructueux et surtout de la volonté politique pour l’urbanisation de Conakry et des autres villes guinéennes.« Le premier enseignement que j’ai tiré de la mission est d’ordre politique. Quand je parle d’enseignement d’ordre politique, c’est la volonté des autorités guinéennes à placer l’urbanisation dans l’agenda gouvernemental.  Nous nous sommes aussi rendu compte que dans la lettre de mission du Président de la République, les questions de la planification des villes, d’accès à l’eau, d’accès à l’habitat, de l’assainissementsont des points majeurs dans le plan d’action pour les années à venir », a indiqué le chef de la mission du bureau régional pour l’Afrique de l’ONU-Habitat.

Durant la mission d’Oumar Sylla, ONU-Habitat a même signé un protocole d’entente avec le gouvernement pour redéfinir les axes d’intervention de l’agence onusienne en Guinée.  Ce mémorandum d’entente tourne autour de la planification, la maximisation des revenus locaux, l’expertise de l’ONU-Habitat sur les logements, le renforcement de capacité des acteurs guinéens, l’inscription de la Guinée sur les agendas globaux…

L’autre aspect important de cette visite aura été l’évaluation du projet SANITA Villes Durables, exécuté par le bureau de l’ONU-Habitat sur financement de l’Union européenne. Remerciant l’Union européenne pour le financement, Oumar Sylla a vraiment apprécié l’évolution de ce projet qui pose les bases d’un aménagement du territoire, promeut les outils de planification, développe la politique nationale urbaine et renforce les capacités des ressources humaines. « Ce que nous avons vu est reluisant… malgré les défis », a dit Oumar Sylla qui a aussi salué la démarche adoptée par l’UE et l’ONU-Habitat pour faire participer les populations à ce projet. Pour le diplomate onusien, cette participation est très importante d’autant plus que tout est fait pour les populations. « On a eu aussi un engagement très fort des autorités dans ce processus de Sanita Villes Durables… », a-t-il également apprécié.

Logements sociaux

Sujet d’actualité, la question des logements sociaux n’a pas été en marge des échanges entre Oumar Sylla et les autorités politiques guinéennes. « Nous en avons parlé avec le gouvernement  et je pense que l’ONU-Habitat est prête à apporter son appui technique en ce qui concerne le développement des politiques de logement, mais aussi le renforcement des capacités des acteurs qui interviennent dans le secteur du logement, notamment les développeurs. L’autre aspect aussi c’est de développer des mécanismes de développement innovant du logement permettant à une frange importante de la population d’accéder à ces logements sociaux », a dit Oumar Sylla.

Ibrahima Diallo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post