224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi)À la Une: «congolité», nombreuses réaction autour d’un projet de loi sur la nationalité

 (rfi)À la Une: «congolité», nombreuses réaction autour d’un projet de loi sur la nationalité

« Congolité : le texte de Noël Tshiani sur la table de Mboso », annonce le quotidien Le Phare. Selon ce journal, le président de l’Assemblée nationale a réceptionné jeudi 8 juillet ce projet de loi sur la nationalité des mains du député Nsingi Pululu. C’est un texte élaboré par le candidat à l’élection présidentielle de 2018 Noël Tshiani et qui sera discuté lors de la session parlementaire prochaine, explique Le Phare.

Sous le titre « Congolité : préserver le vivre-ensemble », le quotidien L’Avenir explique : « À travers cette proposition de loi, l’honorable Nsingi Pululu affirme qu’elle donne à tout, de partout, de jouir de ses droits de Congolais tout en régulant l’accès à certaines charges au sommet de l’État. La RDC est ouverte à tout le monde, mais il faut être né de père et de mère congolais », rapporte le journal L’Avenir, qui cite Nsingi Pululu. Selon ce même journal, il y a ceux qui indexent dans ce projet de loi une stratégie politique qui vise à écarter des potentiels candidats de la course à la présidentielle de 2023.

À la Une de La République, un autre quotidien : « Élections 2023 : l’ONU rejette la congolité ». « Tous les subterfuges montés par le pouvoir en place en rapport avec les échéances électorales prochaines ne passent pas inaperçus aux yeux de l’opinion nationale et de la communauté internationale », écrit ce quotidien qui ajoute : « La représentante spéciale du SG de l’ONU en RDC l’a dit à haute voix le 7 juillet devant le Conseil de sécurité. Bintou Keita a mis en garde contre la propension à l’exclusion de candidats éventuels sur base d’une congolité aux contours flous. »

Le trihebdomadaire AfricaNews, quant à lui, affirme que la Monusco et les États-Unis disent non à la congolité. « La communauté internationale n’a pas la mémoire courte», peut-on lire dans le journal qui explique : « Elle sait que, par le passé, le débat clivant sur la nationalité avait fait d’énormes dégâts en Côte d’Ivoire. Alors que ce fléau re-germe dangereusement en République Démocratique du Congo, poursuit le trihebdomadaire AfricaNews, cette communauté internationale entreprend d’en dissuader ses initiateurs. »

Autres titres dans la presse, dans AfricaNews encore : « L’IGF Alingete audite la paie des effectifs de la présidence de la République. » Une première depuis l’avènement du président Félix Tshisekedi, relève le trihebdomadaire avant d’ajouter qu’Alingete a confirmé avoir enquêté et établi des faits de mauvaise gestion des fonds Covid-19 et que le dossier a été déjà transmis à la justice.

Enfin, retour au quotidien Le Phare : « Au-delà de la levée des immunités de Matata. Quel sort pour Thambwe Muamba, José Makila, Kimbuta, Bakonga?… » s’interroge le journal. La levée des immunités du sénateur Augustin Matata Ponyo, livré par le bureau du Sénat au procureur de la Cour constitutionnelle serait-elle annonciatrice d’un tsunami susceptible de précipiter d’autres sénateurs dans le gouffre de la Justice ? Réponse du journal Le Phare : « Nombre d’observateurs y croient, notamment au regard des dossiers judiciaires pendants depuis des années. » 

Ibrahima Diallo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post