l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(rfi.fr)Irlande du Nord: à Belfast, les feux de joie célèbrent l’appartenance au Royaume-Uni.

 (rfi.fr)Irlande du Nord: à Belfast, les feux de joie célèbrent l’appartenance au Royaume-Uni.

La communauté protestante nord-irlandaise célèbre son appartenance au Royaume-Uni ces 11 et 12 juillet. Ce dimanche avaient lieu les traditionnels feux de joie. Le contexte était particulièrement tendu à cause de la mise en place depuis le Brexit d’une frontière douanière entre la province et le reste du royaume. Reportage dans le quartier protestant de Sandy Row, à Belfast. Publicité

De notre envoyée spéciale à Belfast, Emeline Vin

Une tour de palettes enflammées d’une quinzaine de mètres de haut. Dans la foule quelques cris de « No surrender » : « Nous n’abandonnerons pas ». Jim a une bière à la main et drapeau britannique sur le dos : « C’est à cause de la frontière douanière. Elle ne devrait pas exister, pas en mer d’Irlande. Sa place, c’est ici, entre les deux Irlande ! », estime-t-il.  

Cette frontière, elle menace l’identité de l’Irlande du Nord britannique selon les unionistes. Les drapeaux irlandais, au sommet du bûcher prêts à être incendiés, ne dérangent pas plus que ça Aaron, un Écossais qui vient tous les ans.

« Ils veulent nous enlever ce qui fait de nous des Britanniques »

« On brûle leur drapeau parce que ce sont des nationalistes, des catholiques, une autre religion que nous. On ne les aime pas. C’est pour ça qu’on fait ça, entre nous », glisse-t-il.

Des âneries tout cela, balaie d’un revers de la main Laurel, qui se montre plus mesuré : « Non, le drapeau symbolise le fait qu’on refuse la réunification de l’Irlande, ce que veulent les Irlandais. Ils veulent nous enlever ce qui fait de nous des Britanniques. C’est pour leur dire qu’on n’est pas d’accord. »   

Les célébrations continuent ce lundi 12 juillet, avec des parades prévues dans la plupart des villes d’Irlande du Nord.

► À lire aussi: Irlande du Nord: une fête unioniste du 12 juillet sous tension après le Brexit

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post