l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(MosaiqueGuinee)Carrière : trois (3) garçons touchés par balles, témoignage glaçant d’une des victimes

 (MosaiqueGuinee)Carrière : trois (3) garçons touchés par balles, témoignage glaçant d’une des victimes

Carrière : trois (3) garçons touchés par balles, témoignage glaçant d’une des victimes

L’une des victimes, Mamadou Ely Diallo, élève et conducteur de Moto taxi, rencontré parMosaiqueguinee.com, ce jeudi 8 septembre, est revenu sur les circonstances dans lesquelles lui et ses deux amis ont été blessés par balles dans cette zone.

« C’était lors des manifestations d’hier, j’étais avec les amis, on voulait faire une marche, on est allé jusqu’au marché Concasseur, on a vu les militaires béret rouge, ils nous ont pourchassés, puis un militaire a tiré sur mon ami Abdoul Gadiri, j’ai pris Gadiri pour le porter et l’envoyer à l’hôpital, j’avais perdu le moral quand j’ai vu sa blessure au ventre, j’ai vu des intestins qui sortaient de son ventre, son ventre était déchiré. Finalement une moto a déposé mon ami Gadiri à l’hôpital et moi j’ai retourné à la maison parce que mes habits étaient couverts du sang, c’était à 16 heures, j’ai pris mon bain et je suis sorti encore, arrivé au carrefour rails, j’ai entendu des coups de feu, les gens ont pris la fuite, des militaires appuyés par un groupuscule de jeunes rôdaient dans le quartier à Concasseur et Carrière et poursuivaient les partisans du FNDC, les boutiques aussi étaient visées par ce groupuscule de jeunes. Finalement, on a tenté de sécuriser les boutiques, on est tous sortis, ensuite les militaires ont tiré sur un deuxième jeune, il s’appelle Bademba, c’était aux alentours de 17 heures à Carrière. Il est actuellement à l’hôpital Donka pour arracher la balle, il est touché au pied. Dans la fuite, à mon arrivée au carrefour conteneur à Carrière un gendarme armé a ouvert le feu, j’ai reçu une balle au niveau de ma jambe. J’ai été à l’hôpital du quartier, je perdais du sang, le médecin m’a dit de payer 200 mille GNF, je lui ai dit que je n’ai pas d’argent mais je peux payer 150 mille, j’ai appelé mes parents pour payer l’argent. Mon ami Gadiri qui a rendu l’âme aujourd’hui était hospitalisé à Ignace Deen. Le militaire lui a tiré dessus devant moi. Bademba est à l’hôpital Donka », a-t-il témoigné.

A noter que l’adolescent Abdoul Gadiri Diallo, admis d’urgence à l’hôpital de Donka, a rendu l’âme aux alentours de 21 heures, il a été inhumé ce jeudi 8 septembre au cimetière de Carrière.

Par contre, le jeune Bademba reçoit des soins au CHU Donka, alors que Mamadou Ely Diallo, a regagné son domicile à Carrière pour sa convalescence.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post