l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(Visionguinee)Le ministre Guillaume Hawing se confie : ‘’On m’a traité de fou…’’

 (Visionguinee)Le ministre Guillaume Hawing se confie : ‘’On m’a traité de fou…’’

Les résultats catastrophiques des examens nationaux continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Invité lundi des Grandes Gueules, le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation est revenu sur les raisons qui ont motivé son département à faire preuve de plus de rigueur dans l’organisation des évaluations.

‘’Quand je suis venu aux affaires, j’ai reçu une feuille de route. J’ai une mission. Nous avons d’abord cherché à comprendre comment ça se passe. Nous avons été à l’intérieur du pays. Nous nous sommes aussi rendus à l’extérieur pour chercher à comprendre comment ça fonctionne. J’avais dit en 2020, au vu des fraudes massives, la fuite des sujets, si j’étais ministre, j’allais revenir sur les examens nationaux’’, rappelle-t-il.

Nommé ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Guillaume Hawing affirme s’être vite mis à la tâche pour remédier pour lutter contre les fraudes lors des examens nationaux.

‘’Parce que dès lors qu’il y a fuite du sujet, le mérite n’est plus respecté. N’importe qui peut se retrouver à la première place, n ‘importe qui peut se retrouver au sommet de l’échelle à la place du meilleur. Cette année, quand nous avons interné tous ceux qui étaient affectés à l’organisation des examens nationaux, on m’a traité de fou. Mais je rappelle qu’ils n’ont pas été forcés. C’est de leur propre gré qu’ils ont accepté et tout le monde a vu les résultats. Après plus de 20 ans, c’est la première fois que les sujets n’ont pas fuité’’, souligne-t-il.

Le ministre Hawing affirme que son département a pour mission de moraliser l’enseignement en Guinée.

Les élèves ont payé le prix, mais aujourd’hui, c’est un sursaut national. Voyez dans toutes les écoles partout où vous partez, tout le monde travaille, les élèves révisent. C’est comme si c’était l’ouverture. Nous avons sécurisé les examens nationaux à tous les niveaux. Nous avons tenu compte de ce qui est dit. Tu as 10 de moyenne, tu passes. Tu n’as pas 10, tu redoubles’’, martèle Guillaume Hawing.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post