l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(guineematin)Vente de 4 parcelles à plusieurs personnes à Coyah : Younoussa Yéressa réclame plus de 30 millions à Djélekatou Conté

 (guineematin)Vente de 4 parcelles à plusieurs personnes à Coyah : Younoussa Yéressa réclame plus de 30 millions à Djélekatou Conté

La vente d’une ou de plusieurs parcelles à de nombreuses personnes est une pratique courante dans la Grand Conakry, notamment à Dubréka et Coyah. Younoussa Yéressa semble avoir été pris dans ce piège. En effet, après avoir remis la somme de 52 millions GNF à Djélekatou Conté pour l’achat de 4 parcelles, il est allé un jour trouver une autre personne en train de travailler sur ce qui était censé être son domaine. Après plusieurs tentatives infructueuses de régler le différend, le dossier est finalement en jugement au tribunal de première instance de Dixinn, délocalisé à la mairie de Ratoma, a appris sur place Guineeematin.com à travers un de ses reporters.

Younoussa Yéressa dit avoir versé dans les mains de Djélékatou Conté, en deux tranches, la somme de 52 millions de francs guinéens pour l’achat de 4 parcelles dans la préfecture de Coyah. Sauf qu’il n’a obtenu ni les parcelles, ni argent malgré plusieurs engagements pris par la prévenue. Après 4 mois de recherche, il finit par mettre main sur la mise en cause qui a été interpellée. Là aussi, Djélékatou Conté a pris plusieurs engagements qu’elle n’a jamais respecté.

C’est ainsi que le dossier a été transféré au tribunal correctionnel de Dixinn. À date, apprend-on, la prévenue a remboursé au total 22 millions de francs guinéens.

Dans ses réclamations, Younoussa Yéressa a demandé la restitution des 30 millions restants et 7 millions 500 mille GNF à titre de dommages et intérêts.

Le représentant du Ministère public a pour sa part expliqué avoir mené toutes les diligences pour que Djélekatou Conté puisse prendre part au procès. « Le secrétariat du parquet a appelé la prévenue, moi-même ce matin, je l’ai appelée et elle avait promis de se présenter », a expliqué le procureur avant de demander une petite suspension pour rappeler une nouvelle fois Djélékatou Conté.

Le tribunal a rejeté cette demande avant de renvoyer le dossier au 20 septembre pour la comparution de la prévenue. Au cas contraire, un mandat d’amener pourrait être décernée à l’encontre de Djélékatou Conté.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post