l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(phonandroid.com)Une IA rappelle à l’ordre les députés belges qui consultent un peu trop leur smartphone

 (phonandroid.com)Une IA rappelle à l’ordre les députés belges qui consultent un peu trop leur smartphone

Un compte Twitter épingle désormais les députés belges qui regardent leur smartphone au lieu d’écouter les débats au Parlement. Pour ce faire, une IA créée par l’artiste digital Dries Depoorter analyse les images filmées pour y repérer les quelques indisciplinés.

L’ennui est sans doute mort avec l’arrivée des smartphones dans nos vies. Une file d’attente à subir, une réunion qui tarde à se conclure, et il suffit d’allumer son téléphone pour voir passer le temps beaucoup plus vite. Les politiciens, bien que détenant le destin de leur pays entre leurs mains, n’en sont pas moins humains. Il n’est donc pas rare de voir des députés préférer se concentrer sur leur écran plutôt que sur la présentation d’un de leurs collègues.

Néanmoins, à la différence du commun des mortels, il arrive que des scandales éclatent à cause de politiciens qui ne semblent pas vouloir prêter attention à ce qu’il se passe autour d’eux. Il a y a deux ans, le vice-Premier Ministre belge Jan Jambon s’est fait surprendre en train de jouer à Angry Birds pendant un débat au Parlement. Cet événement a visiblement inspiré l’artiste Dries Depoorter, qui présente aujourd’hui son nouveau projet intitulé « The Flemish Scrollers » (« les scrolleurs flamands »).

Sur le même sujet : Cette intelligence artificielle permet de discuter avec un Einstein virtuel

UTILISER SON SMARTPHONE AU PARLEMENT BELGE DEVIENT TRÈS RISQUÉ

Son œuvre consiste en un programme qui, grâce à l’intelligence artificielle, repère les politiciens un peu trop distraits lors d’un débat. Dès que l’un d’eux consulte son smartphone, le logiciel identifie le coupable et le mentionne automatiquement sur Twitter et sur Instagram, accompagné du message « Restez concentré s’il vous plaît ». Un jour seulement après sa mise en service, The Flemish Scrollers a déjà fait quatre victimes et ne compte visiblement pas s’arrêter là.

Dries Depoorter explique en effet que si aucun débat n’est en cours, l’IA consulte les archives du Parlement à la recherche de politiciens distraits, afin de constamment améliorer son algorithme. On ne sait pas encore si elle publiera d’anciens extraits affichant des députés sur leur smartphone. Le projet suscite en tout cas autant de fascination que de questionnements. Certains internautes s’inquiètent en outre du caractère systématique de l’affichage, alors que les concernés peuvent devoir gérer une affaire urgente relative à la vie de leur pays.

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post