l'infos du monde de dernières minutes 7j/7

(Phonandroid.com)La France est championne d’Europe du déploiement fibre mais la fracture villes-campagnes persiste

 (Phonandroid.com)La France est championne d’Europe du déploiement fibre mais la fracture villes-campagnes persiste

Une étude du Think Tank Terra Nova révèle des progrès dans le déploiement fibre qui font même de la France un leader en Europe. Mais dans le détail, on constate une véritable fracture numérique entre les villes qui disposent de 80% de foyers raccordables et les zones rurales et périurbaines qui n’en comptent que 30%.

Le déploiement fibre se poursuit en France dans le cadre du plan Très Haut Débit, et les nouvelles sont plutôt bonnes. Selon la dernière étude du Think Tank Terra Nova, en effet, fin 2020, la France comptait 40,6 millions de locaux (logements ou locaux professionnels), dont 60 % étaient éligibles à une connexion en fibre optique, soit 24,2 millions de locaux éligibles à la fibre, dix fois plus qu’en 2013″. L’institution note au passage que cela place la France “en tête des pays européens en […] nombre de locaux éligibles à la FttH-FttB”.

Hélas, ces bons chiffres se traduisent surtout par une accélération du déploiement dans zones denses : “une fracture numérique persiste cependant entre les zones urbaines et périurbaines où près de 80 % des locaux peuvent bénéficier d’une connexion en fibre optique, et les zones rurales et de montagnes qui bénéficient d’une couverture en fibre optique des locaux de seulement 30 %“, poursuit Terra Nova. Le groupe relève cependant une “accélération générale” et un “effet de rattrapage” dans les zones peu denses : “en 2020, 5,8 millions de nouvelles lignes ont été installées (+20 % par rapport à 2019), dont 5,3 millions dans les territoires les moins densément peuplés”

FIBRE : LES FRANÇAIS RURAUX RESTENT EXCLUS DU TRÈS HAUT DÉBIT MALGRÉ L’ACCÉLÉRATION DU DÉPLOIEMENT

Vous pouvez constater visuellement la fracture entre les villes et les campagnes dans l’infographie ci-dessous :

Evolution du nombre de locaux couverts par la fibre (AMII = Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement, ZTD = Zones très denses, RIP = Réseaux d’initiative publique) / Crédits : Terra Nova

Et ce n’est pas la seule fracture. Terra Nova explique par exemple que même dans les zones très denses, de fortes disparités perdurent en fonction des villes. Ainsi par exemple, la métropole lilloise n’est raccordable qu’à 46% contre 69% pour Cannes qui est en tête du classement des zones denses les moins bien raccordées à la fibre. Le taux de couverture français moyen se situait plutôt autour de 60% fin 2020. Lorsque l’on change d’échelle, l’Île de France, les Hauts de France et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les régions métropolitaines où le déploiement de la fibre est le plus avancé.

A l’inverse les régions les plus en retard sont la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne et la Corse avec en moyenne moins de 40% des foyers raccordables. Les pires départements du territoire pour l’accès fibre fin 2020 étaient la Dordogne, l’Ardèche, la Haute-Saône, la Creuse, la Nièvre, les Hautes- Alpes, le Jura, la Martinique, l’Yonne et la Guadeloupe avec une moyenne plutôt médiocre de 17,5% de foyers raccordables. Terra Nova donne d’ailleurs quelques chiffres pour l’Outre-mer où s’accumule un important retard.

Lire également : Fibre optique – de plus en plus de clients se plaignent d’installations bâclées par leur technicien

LES DOM-TOM ACCUSENT ENCORE UN IMPORTANT RETARD DE DÉPLOIEMENT

Fin 2020, seuls 22% des logements de Guadeloupe étaient raccordables. La situation n’était guère meilleure en Guyane (26%) et en Martinique. Terra Nova relève néanmoins que la Réunion couverte par la fibre à 83% fait figure d’exception. La situation devrait par ailleurs radicalement changer dans le prochaines années de manière localisée. En Martinique, par exemple, la croissance du nombre de logements raccordables est de près de 50% par an depuis trois ans.

Terra Nova ajoute que dans les 5 années antérieures à 2020 la croissance du nombre de foyers éligibles à la fibre est restée particulièrement soutenue, à +34% par an en moyenneLa pandémie de COVID-19 semble n’avoir finalement eu qu’aucun impact marginal sur le déploiement, bien que cela reste sans doute à confirmer en analysant les chiffres de 2021 lorsqu’ils seront disponibles. C’est donc fort de tous ces chiffres que le Think Tank conclut :

“Le Plan Fibre Très Haut Débit a permis d’accroître considérablement le nombre de locaux éligibles à la fibre optique, mais la fracture numérique autour du très haut débit par la fibre optique reste à ce jour très significative : la moitié de la population vit dans un territoire dans lequel seulement 30 % des locaux sont éligibles à la fibre optique, tandis que l’autre moitié de la population vit dans un territoire où 80 % le sont”. Que pensez-vous de cette situation ? Attendez-vous le déploiement de la fibre près de chez vous ? Partagez votre retour dans les commentaires !

Source : Terra Nova

houssainatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post