224News.com

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

Bienvenue sur notre WebTV 224News.com est une plateforme Tv en ligne et un site d’actualités, partageant news quotidiens et émissions télévisées. Nos volets diversifiés : services de diffusion en ligne, campus voyages, promotion marketing et bannières publicitaires.

By SAtercom - Guinée

(rfi.fr)Affaire Khashoggi: le procès reprend discrètement en Turquie.

 (rfi.fr)Affaire Khashoggi: le procès reprend discrètement en Turquie.

Un tribunal d’Istanbul reprend ce jeudi 8 juillet le procès de 26 personnes accusées d’avoir participé à l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat d’Arabie saoudite le 2 octobre 2018. Les accusés – tous saoudiens – sont absents, car leur pays refuse de les extrader. Les autorités d’Ankara se montrent très discrètes, en pleine tentative de réconciliation avec Riyad. Publicité

Avec notre correspondant à Istanbul, Anne Andlauer

Depuis sa première audience en juillet 2020, le procès en Turquie des assassins présumés de Jamal Khashoggi apparaît étrangement discret. L’absence des accusés l’explique en grande partie, mais la discrétion est aussi celle des autorités d’Ankara. Celles-là même qui avaient orchestré une campagne internationale de communication dans les semaines suivant le crime, faisant en sorte que le prince héritier Mohammed ben Salman, bien que jamais nommé, soit clairement identifié comme le commanditaire.

Les audiences d’Istanbul se déroulent au moment où la Turquie tente de réparer ses relations avec l’Arabie saoudite. Fin avril, deux semaines avant une visite remarquée du chef de la diplomatie turque à Riyad, le porte-parole du président Erdogan avait assuré qu’Ankara « respectait » le verdict de la justice saoudienne, après l’avoir vivement critiqué quelques mois plus tôt.

Exportations turques vers Riyad en baisse de 90%

Les dirigeants turcs s’abstiennent désormais d’évoquer l’assassinat et de pointer du doigt publiquement l’héritier du trône saoudien. Car la brouille a un coût : en raison d’un boycott non officiel, les exportations de la Turquie vers l’Arabie saoudite ont chuté de plus de 90 %, et les autorités de Riyad ont ordonné la fermeture de huit écoles turques dans le pays.

►À lire aussi : Affaire Khashoggi: Washington demande à Riyad de démanteler l’unité responsable du meurtre

kadi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related post